Déchets nucléaires : L’ASN demande la poursuite des recherches


L’ASN a rendu en février et mars sept avis sur  la gestion des matières et des déchets radioactifs en France. Elle demande la poursuite des recherches, y compris pour les déchets très faiblement actifs à vie longue.

Après analyse des études qui lui ont été remises, l’Autorité de sûreté appelle à étendre les travaux engagés dans l’édition 2013-2015 du Plan national de gestion des matière et déchets radioactifs (PNGMDR). Le but : améliorer la gestion actuelle et développer les solutions de long terme encore à concevoir et à mettre en œuvre.

L’ASN considère que les études menées doivent servir à constituer ou à mettre à jour les schémas industriels globaux des filières existantes (déchets de très faible activité "TFA"). Elles doivent concevoir la filière de gestion en projet (déchets de faible activité à vie longue – "FA-VL" et déchets de haute activité et de moyenne activité à vie longue - "HA et MA‑VL").

Pour l'ASN, il faut anticiper les besoins en nouvelles installations d’entreposage  pour en assurer la disponibilité en temps utile. Les producteurs et propriétaires de matières et de déchets radioactifs doivent communiquer les échéances associées aux démarches pour créer ces installations.

Valorisation de l'uranium appauvri à vérifier

Dans ses avis, l’ASN examine les possibilités d’utilisation et les perspectives de valorisation des matières radioactives telles qu’envisagées par leurs propriétaires. L'ASN prend en compte les avancées des recherches sur la gestion des anciennes mines d’uranium et des stockages de résidus miniers uranifère.  Sont nécessaires des études sur le stockage de l’uranium appauvri, de l’uranium de retraitement et des substances contenant du thorium.

L'Autorité émet des réserves quant aux perspectives de valorisation de ces matières. Elle alerte la charge de leur gestion future afin que cette charge n’incombe pas aux générations futures. La gestion des déchets TFA doit rester fondée sur le lieu d’origine des déchets et garantir leur traçabilité, grâce à des filières spécifiques, de la production au stockage. Des marges importantes d’optimisation de la gestion de ces déchets existent et qu’il convient de les exploiter pleinement.





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Moustiques : les larves préparent la transmission des virus

L’exposition à différentes bactéries des larves de moustiques se répercute sur l’aptitude de ces derniers à devenir vecteurs d’arbovirus. Cette première preuve empirique que le microbiote larvaire influence l’aptitude d’un moustique à transmettre des pathogènes humains ouvre la voie de nouveaux moyens de contrôle.


Le mercure contamine la chaine alimentaire par le phytoplancton

Des chercheuses de l’Université de Genève ont  montré comment le mercure présent dans l’eau peut être absorbé par le phytoplancton, premier maillon d’une chaine alimentaire au bout de laquelle peut se trouver l’homme. Une recherche à découvrir dans Scientific Reports.


Contamination d’oeufs par le fipronil : un risque très faible pour le consommateur selon l’ANSES

Le risque de quelques effets provoqués par le fipronil d’oeufs contaminés par cet insecticide apparait très faible selon l’ANSES. Le risque n’existe qu’en cas de forte consommation de plus de 10 oeufs par jour pour un adulte. L’Anses a publié récemment son évaluation des risques pour la santé humaine en cas d’ingestion d’œufs contaminés par […]


Sites à risques : comment faire face à l’évolution des enjeux de sécurité ?

Catastrophes naturelles ou climatiques graves, terrorisme, cybercriminalité : les risques auxquels sont confrontés les sites industriels appellent de nouvelles solutions techniques, humaines, organisationnelles. Les organisateurs de la conférence « Sites à risques » lancent un appel à communications en vue de faire le point sur cette problématique. Les industries chimiques et pétrochimiques sont depuis longtemps considérées comme les principaux facteurs de […]


Radon : les lacunes mortelles de la règlementation en France

Le radon est depuis  1987 reconnu cancérogène certain par l’Organisation mondiale de la Santé. C’est seulement maintenant que la France prépare une législation exhaustive.


Eco-toxicologie des sédiments : il faut s’en occuper

Atelier franco-suisse sur la qualité écotoxicologique des sédiments from Enviscope on Vimeo.


Principe de précaution : ingénieurs et scientifiques pour une application rigoureuse

Dans son livre Blanc, l’association Ingénieurs et Scientifiques de France propose une application rigoureuse du principe de précaution et demande une organisation permanente du débat public. Le bilan de l’application du Principe de Précaution est mitigé pour Ingénieurs et scientifiques de France (IESF), qui regroupe les associations de diplômés des écoles d’ingénieurs et des formations […]


Forum Eco-Tox de la Fondation Rovaltain : il faut rapprocher entreprise et recherche

Entreprise et recherche doivent se rapprocher en amont de la production pour mieux anticiper les risques toxicologiques et éco-toxicologiques. C’est une des conclusions de la première table ronde du Forum Eco-Tox organisé pendant trois jours à Rovaltain. «La France connait un des taux de confiance les plus bas exprimés par les citoyens sur les dossiers […]


Olivier Sibourg : ENOVEO trouve les solutions de dépollution des sols les plus adaptées

Olivier Sibourg, gérant d' ENOVEO: nous mettons au point les techniques adaptées à la dépollution des sols from Enviscope on Vimeo.


Métropole de Lyon : 90 000 habitants exposés à des pollutions excessives

Quatre vingt dix mille des quelques 1,4 million d’habitants de la Métropole de Lyon sont exposés  à des taux de pollution supérieurs aux normes européennes. Les personnes habitant près des axes de circulation sont les plus exposées. La pollution de l’air cause chaque année en Franc environ 48 000 décès prématurés : des personnes meurent avant l’âge […]


Amiante: le site Renault Trucks de Vénissieux classé

Après plus de 15 ans de procédure, le classement amiante de l’établissement de Vénissieux  doit intervenir. Dans quelques semaines l’arrêté de classement sera publié au Journal Officiel et les personnes qui attendent depuis des années pourront bénéficier de la pré-retraite amiante. Le classement permettra aux salariés ou ex-salariés de l’entreprise , ainsi qu’aux retraités qui […]


Environnement Recycling (Allier) : La CGT évoque l’exposition de salariés à des substances dangereuses

L’Union Départementale CGT de l’Allier, met en cause depuis plusieurs années l’entreprise Environnement Recycling, implantée à Domérat, spécialisée dans le démantèlement et le recyclage de déchets éclectiques et électroniques. La direction de l’entreprise attaque le syndicat en diffamation et ne communique pas en raison de la procédure engagée. L’entreprise Environnement Recycling, implantée à Domérat, traite des DEEE  […]


Amiante : SOGELINK aide à suivre le risque

Le logiciel Amiante 360 de la société lyonnaise permet de suivre dans la longue durée le risque amiante dans la bâtiment. On ne sait pas exactement où se trouvent des fibres d’amiante. On sait seulement que le danger est là, comme tapi dans l’ombre, derrière des cloisons, des enduits, dans des colonnes, des calorifugeages, des […]


Amiante : vers un classement amiante de RVI Vénissieux

Suite au jugement de la Cour administrative d’appel de LYON du 12 janvier 2016  qui confirmait le jugement du tribunal administratif, la ministre du travail n’a pas engagé de recours auprès du Conseil d’état. Pour l’APER, association qui regroupe les salariés victimes de l’amiante, on se dirige  vers un classement de cet établissement puisque un […]


Amiante : Cohabiter à long terme en réduisant les risques

A défaut de l’éliminer massivement l’amiante est un risque avec lequel il faut cohabiter parfois pour longtemps. Les entreprises du secteur affinent leur compétences pour préparer les normes  prochaines sur un marché qui sera longtemps actif. Depuis le 1er janvier 1997, l’utilisation de l’amiante est interdite en France. L’interdiction est arrivée avec de longues années […]