Science

Entretiens Jacques Cartier du 22 au 29 novembre: rendez vous transatlantique pour la science

Le Centre Jacques Cartier a été créé à Lyon, à l’automne 1984 par Alain Bideau, démographe, alors enseignant chercheur à l’Université Lyon 2. Le but était de mettre en place des conditions de rencontre entre les mondes scientifique, politique, économique, culturel et universitaire français, canadiens, et québecpos. Initialement organisés à Lyon, les Entretiens se sont élargis à Rhône-Alpes, puis progressivement avec de nombreux partenaires européens et d’autres continents.

 Les 25 premières éditions rappelle Alain Bideau, Directeur de recherche Classe exceptionnelle au CNRS Délégué Général du Centre Jacques Cartier, ont mis sur pied plus de 500 colloques qui ont réuni environ 45 000 participants, 12 000 conférenciers, dont 6 000 étrangers à Lyon, en Rhône-Alpes et au Québec. Plus de 5000 Québécois ont convergé au fil des ans  vers  Lyon  qui est devenu  le  temps  d’une  semaine  la  capitale  du  savoir  interactif.

Libre échange entre Europe et Amérique du Nord

” À l’heure du renforcement des relations entre l’Union Européenne, le Canada et le Québec à travers la négociation d’un accord de libre-échange, l’action entreprise par le Centre Jacques Cartier à travers ses vingt-sixièmes Entretiens est plus que jamais d’actualité.” souligne Alain Bideau dans son éditorial.

Environ 3 000 participants, dont 600 conférenciers de 25 pays participeront à cette édition qui aura lieu en Rhône-Alpes (berceau du Centre Jacques Cartier) à Lyon, Saint-Etienne, Grenoble et Chambéry mais aussi des colloques délocalisés à Liège, Toulouse et Rouen.

Scientifiques, hommes politiques, chercheurs, représentants d’entreprises,   artistes se réuniront pour échanger sur des sujets multiples et contribueront ainsi au rayonnement de la francophonie. Les Entretiens prennent une dimension  européenne puisque 87 européens provenant de 12 pays ainsi que 28 autres participants venant de 11 pays qui convergeront vers la France pour l’occasion. La délégation canadienne et québécoise sera forte de près de 200 participants. La représentation française comportera 300 participants dont 130 hors Rhône-Alpes. ” La demande est forte pour apprendre et comprendre une nouvelle géographie des savoirs et des pratiques innovantes. ,  En 2013, les « Entretiens » poursuivent leur ouverture vers l’Afrique et le Maghreb (Angola, Burkina Faso, Maroc, Niger, Sénégal et Tunisie.

VOIR AUSSI