Bioéconomie

Eurobois : la filière forêt-bois en quête de compétitivité

Eurobois : la filière forêt-bois en quête de compétitivité

Le salon Eurobois a ouvert ses portes pour quatre jours à Eurexpo. La filière forêt-forêt française est à la recherche de compétitivité pour mieux valoriser les ressources.
Peu de planches, pas de copeaux, peu de sciure, encore moins d’arbres le long des années du salon Eurobois, premier salon français de la filière vois qui a ouvert ses portes ce mardi à Lyon-Eurexpo. Le visiteur se déplace dans une forêt de machines à commande numérique et de robots. Celle-ci peut coller sur la face d’un élément en aggloméré, un champ en plastique. Ailleurs, un robot débite au millimètre près des planches sur une grume retournée à la demande par un opérateur depuis son poste de pilotage. Eurobois, c’est une profusion de machines qui permettent de découper, façonner, transformer le bois en optimisant chaque opérations.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI