Énergie

Europe: les gaz de schistes deviendront une réalité

L’exploitation des gaz de schistes deviendra une réalité en Europe a rappelé ce matin, lors d’un séminaire organisé par KIC INNO ENERGY et l’INSA de Lyon,  Andreea Strachinescu, chef de l’Unité ” Nouvelles énergie, innovation et charbon propre” de la Direction générale de l’Energie de la Commission européenne.

L’Union européenne est dépendante sur le plan énergétique, pour son approvisionnement en gaz et en pétrole. L’Union doit donc, a rappelé  Andreea Strachinescu, développer une stratégie en plusieurs points, notamment en développant les énergies qui se trouvent sur son sol.
Le sous sol européen recèle des réserves de gaz de schistes dans plusieurs pays, en Pologne, en Allemagne, en Grande Bretagne, mais aussi en France.
Pour la Commission européenne il n’est pas question de développer les énergies en particulier sans prendre en compte la santé des populations ou l’environnement. Des forages ont déjà été réalisés: une quarantaine en Pologne, au Royaume-Uni, deux en Allemagne. Ces forages ont été réalisés en recourant à la fracturation hydraulique et l’Union va continuer à suivre ces développements.

Mais les conditions de développement des gaz de schistes en Europe seront très différentes de ce qu’elles sont aux Etats-Unis. Aux USA, les gaz de schistes ont réellement révolutionné la donne énergétique et la donne industrielle.

En, Europe, en raison des réserves, des ressources, des conditions réglementaires, des règles environnementales, les gaz de schistes ne devraient pas représenter plus de 10% du mix énergétique global.

Mais l’Europa va aussi fortement investir d’ici à 2014 dans la recherche et l’innovation dans le secteur des énergies renouvelables, du stockage, des énergies fossiles propres, dans le secteur de l’efficacité énergétiques et dans les villes intelligentes sur le plan de l’énergie.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI