Biodiversité

Extension du réseau de réserves naturelles nationales pour préserver la biodiversité

A l’occasion du 38ème congrès des réserves naturelles en France, le ministère de la Transition écologique et solidaire a dévoilé son projet d’extension du réseau de réserves naturelles régionales. Parmi les 27 réserves concernées par le projet, quatre réserves pourraient être étendues d’ici 2022 en Auvergne-Rhône-Alpes.

La réserve naturelle des Gorges de l’Ardèche pourrait être étendue. © Daniel Villafruela (CC-BY-SA 4.0)

D’ici 2022, les réserves naturelles de Sixt-Fer-à-Cheval Passy, du Rocher de la Jaquette, des gorges de l’Ardèche et des Sagnes de la Godivelle pourraient voir leurs territoires étendus. Ces extensions s’inscrivent dans le vaste projet de création et d’extension du réseau des réserves naturelles nationales proposé par le ministère de la Transition écologique et solidaire à l’occasion du 38ème Congrès des réserves naturelles de France. La secrétaire d’État Emmanuelle Wargon a également précisé que 27 réserves naturelles en France Métropolitaine et outre-mer pourraient être concernées par ce projet (voir carte). L’objectif final serait d’aboutir à la création d’au moins 20 nouvelles réserves naturelles régionales d’ici 2022.

Cette décision s’inscrit dans l’objectif affirmé par Emmanuel Macron, peu après la publication du rapport de l’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques), de porter à 30 % la part des aires marines et terrestres protégées d’ici 2022 dont un tiers en pleine ruralité.

Emmanuelle Wargon a en outre annoncé la tenue d’un forum national à Biarritz le 25 octobre 2019. L’objectif sera alors de définir la feuille de route du projet, son financement et son efficacité de gestion.

 

VOIR AUSSI