Énergie

Feu vert pour le gazoduc ERIDAN

La construction du Projet Eridan, canalisation de transport de gaz naturel de 220 km entre Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône) et Saint-Avit (Drôme) a été autorisée par  arrêté ministériel du 5 janvier . 

Ce nouveau gazoduc construit par GrTGaz société publique en charge du transport de gaz à haute pression, représente un investissement de près de 600 millions d’euros. La déclaration d’utilité publique de l’ouvrage avait quant à elle été délivrée fin 2014. Le gazoduc permettra de développer des capacités de transport de gaz naturel dans le sud-est de la France, avec un gaz en provenance du Moyen Orient et d’Algérie. Il permettra de sécuriser les approvisionnements et fluidifier les échanges de gaz naturel tant en France qu’en Europe.

En effet, en raison des goulots d’étranglement du réseau de transport, le marché français est divisé en deux zones dans lesquelles les prix du gaz diffèrent, le gaz étant plus cher au Sud qu’au Nord. Pour les industriels fortement consommateurs d’énergie (chimie, plasturgie, métallurgie…) basés dans le Sud de la France le surcoût peut atteindre 20% par rapport aux industriels installés dans le Nord.

« Maillon clé du corridor Nord-Sud de l’Europe de l’Ouest, le projet Eridan constitue, avec les projets Val-de-Saône et Arc Lyonnais, un investissement indispensable pour assurer la diversification énergétique de nos territoires et restaurer la compétitivité de nos entreprises industrielles, aujourd’hui pénalisées par rapport au reste du pays, ont déclaré Bernard Gaud, Président du MEDEF Rhône-Alpes, et Jean-Claude Cennac, Président du Comité énergie du MEDEF Rhône-Alpes. les responsables du Medef  restent vigilants quant aux possibles recours qui pourraient freiner la réalisation du projet .

 « Au moment des discussions sur la loi sur la transition énergétique, notre industrie régionale, dans laquelle le secteur énergétique représente un pôle économique majeur, a absolument besoin de visibilité et d’engagements forts de nature à concilier croissance économique et maintien de l’emploi en Rhône-Alpes ».

Télécharger le livret « L’énergie en Rhône-Alpes en 2020 : cinq propositions pour une transition énergétique créatrice d’activités et d’emplois en Rhône-Alpes, en France et en Europe »

 

VOIR AUSSI