Science

Filtration de l’eau : Le prix Pierre Potier pour une fibre révolutionnaire d’Arkema

Filtration de l’eau : Le prix Pierre Potier pour une fibre révolutionnaire d’Arkema

Arkema est lauréat du Prix Pierre Potier 2016 pour son nouveau grade de polymère fluoré Kynar® à hydrophilie durable. Le matériau permet la fabrication de fibres creuses, plus performantes et moins consommatrices d’énergie pour des modules d’ultrafiltration destinés à purifier l’eau. 

La filtration membranaire est une technologie largement utilisée pour le traitement de l’eau et le recyclage des eaux usées. Elle consiste à envoyer l’eau  sous pression à travers de longues fibres creuses pour retenir matières en suspension, impuretés et bactéries. L’amélioration des performances des fibres creuses est un enjeu.

Dès sa création Arkema a fait de la gestion de l’eau l’une de ses six plateformes de recherche et développement. La solution innovante récompensée par le prix Pierre Potier, consiste en la mise au point d’un nouveau grade de polymère fluoré à hydrophilie durable. Six ans de travaux ont été nécessaires pour les équipes du centre de recherche d’Arkema à Lacq. L’innovation bénéficie de la technologie de polymérisation radicalaire contrôlée, technologie unique développée par la R&D d’Arkema qui permet une parfaite maîtrise de l’ordonnancement des différentes molécules du polymère à l’échelle nanométrique. Grâce à cette technologie, dite BlocBuilder®, le matériau combine des propriétés d’hydrophilie aux propriétés exceptionnelles de résistance mécanique et chimique du PVDF Kynar®.

Durée de vie des systèmes passée de 5 à 10 ans

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI