Construction et aménagement

Rhône-Alpes recyclera l’immobilier de montagne sous utilisé

Dans le cadre de sa politique foncière, Rhône-Alpes prévoit de mobiliser l’immobilier de montagne sous-utilisé.

La pression foncière est forte dans les zones de montagne où les contraintes physiques sont fortes (pentes, risques naturels, etc.) et la demande importante. Les fonds de vallée, comme les secteurs d’altitude sont soumis à ces pressions.

La Région travaillera avec les collectivités en charge de gestion touristique pour diversifier les activités  jusqu’à présent souvent orientées vers le tourisme hivernal.

La politique foncière visera à encourager la rénovation et la remise sur le marché de l’immobilier de tourisme pour réduire la consommation foncière. Aujourd’hui, les stations connaissent des fermetures de centres de vacances,  des restructurations de lits hôteliers,  un recul de l’hôtellerie traditionnelle. Certains secteurs, dans les stations de montagne, doivent être restructurés pour renouveler l’offre d’hébergement, en incluant l’offre destinée aux actifs, en particulier aux saisonniers.

L’action foncière touchera aussi les vallées, qui sont elles aussi soumises à une forte demande, en raison des surfaces utilisées pour des usages divers: agriculture, urbanisme, infrastructures, etc. Des coopérations avec d’autres régions européennes, dans le cadre des Quatre Moteurs, avec la Lombardie mais aussi avec Euromontana et CIPRA permettront de mettre au point des solutions intéressantes.

VOIR AUSSI