Éolien

France Energie Eolienne propose un pacte industriel au Gouvernement

A la suite du remaniement ministériel, France Energie Eolienne, syndicat professionnel de l’éolien, adhérent du Syndicat des Energies Renouvelables ( SER)  rappelle  “la nécessité de faire de la transition énergétique et de la croissance verte deux priorités du nouveau gouvernement.” France Energie Eolienne renouvelle sa proposition de pacte industriel pour favoriser l’emploi. L’éolien peut être un vecteur de réindustrialisation et de créations d’emplois si les industriels et le gouvernement s’engagent dans une démarche collaborative. FEE rappelle que le potentiel à l’export est fort, dans un marché mondial tiré par les pays émergents. L’éolien offshore est aussi une opportunité forte pour les régions côtières et les ports français.

« Les professionnels de l’éolien français se sont engagés depuis plusieurs années dans une démarche responsable de réindustrialisation. Le 2 octobre prochain à Paris, avec son Colloque National Eolien, FEE organise  un « speed dating industriel »  rassemblant tous les grands acteurs de l’éolien pour permettre aux PME de s’insérer dans un marché en pleine croissance mondiale. La filière éolienne a déjà créé 11 000 emplois directs», précise Frédéric Lanoë, Président de FEE.

France Energie Eolienne espère que la discussion qui s’engagera au Parlement en octobre  sur le projet de loi de transition énergétique mettra en place un cadre permettant à l’éolien et aux renouvelables d’atteindre l’objectif fixé par Ségolène Royal de 40% d’EnR dans le mix électrique à l’horizon 2030.

 

 

VOIR AUSSI