Éolien

Le Syndicat des Energies Renouvelables négocie la levée des freins sur l’éolien

Les adhérents du Syndicat des énergies renouvelables ( SER) ont voté, à près de 80 %, la réorganisation du SER dans la filière éolienne. La réorganisation renforce le rôle des industriels de l’éolien, notamment des PME-PMI.
La politique de promotion de l’énergie éolienne du SER sera placée sous la responsabilité d’une Commission éolienne qui réunira constructeurs, sous-traitants, exploitants, développeurs, investisseurs et activités de services : bureaux d’études, assureurs,…
La Commission éolienne  proposera au Gouvernement et aux collectivités territoriales des solutions permettant une relance durable du développement de l’éolien avec trois objectifs: développement des territoires, protection de l’environnement,maîtrise des prix de l’énergie.

25 000 mégawatt installés en 2020

Dans l’immédiat la Commission va travailler à la levée des freins réglementaires mis en place par le précédent gouvernement, par exemple la limitation du nombre de machines sur un parc, la classement comme ICPE, etc. Le SER entend réaliser l’objectif du Grenelle de l’Environnement, de 25 000 MW installés en 2020.

Le SER accompagnera  le développement de l’investissement industriel et de l’emploi dans le secteur. Elle travaillera à la réalisation de l’objectif d’atteindre à l’horizon 2020 les 57 000 emplois estimés, retenus par le Livre Blanc du SER publié au début de 2012.  

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI