Environnement

Fusion Auvergne Rhône-Alpes : le Front de Gauche critique de la méthode Queyranne

Alors que le comité de suivi régional de la fusion RA-Auvergne se réunissait jeudi, le groupe Front de Gauche s’étonne qu’un communiqué de presse annonçant « les 10 premières mesures » de la fusion soit sorti la veille dans un article de notre confrère le Progrès. “ Les présidents de Région entendent-t-ils acter unilatéralement du contenu de cette fusion qui a elle-même été décidée entre les murs de l’Elysée, sans concertation avec les élus de proximité, ni consultation des citoyens?
Le Front de Gauche rappelle que Jean-Jack Queyranne déclarait le 20 novembre au « Huffington Post » : « La réforme territoriale doit être, pour l’élu régional que je suis, le premier cas pratique de cette refondation démocratique et de cette révolution décentralisatrice que j’appelle de mes voeux et qui doit permettre de légitimer à la source les décisions que nous prenons ». Le premier acte du président ” ne laisse pas réellement présager la « refondation démocratique » promise…“.

Le Front de Gauche RA, comme le Front de FDG Auvergne qui évoque des « annonces creuses pour éviter les vrais débats », constate  “que derrière l’exercice de communication les mesures en question tombent vite à plat.” La ligne de train directe entre Lyon et Clermont est attendue depuis longtemps et si elle devait se faire, ce serait uniquement sur décision de l’Etat de mettre en place un TET (Trains d’Equilibre du Territoire).

VOIR AUSSI