Actualités

Garantie d’emprunt pour le Grand stade de l’Olympique Lyonnais

Le conseil général du Rhône, après avoir retiré en mai la garantie de 40 millions d’euros octroyée en novembre 2012, propose à nouveau le 19 juillet de garantir un emprunt de l’Olympique Lyonnais à hauteur de 40 millions d’euros.

 L’associaiton de contribuable, dont le président est reçu ce matin par le Préfet du Rhône rappelle que L’Olympique Lyonnais n’a pas les moyens de financer le grand stade qu’il veut construire à Décines” :  trésorerie obtenue lors de son introduction en bours, l’action OL Groupe a perdu plus de 90% de sa valeur : elle est aujourd’hui à 2,13 € contre 24 € lors de son introductio

  • l’OL Groupe n’a aujourd’hui plus de fonds propres à apporter dans cette opération. Parmi les 135 M€ de « quasi-fonds propres » mentionnés, figurent 80 M€ d’obligations remboursables en actions nouvelles ou existantes. Or qui va souscrire à ces obligations quand on voit le parcours de l’action et l’échec des dernières souscription lancées par l’O.L. ?
  •  On ne parle plus du besoin de 150 M€ supplémentaires destinés à financer les activités hors foot professionnel : centre de loisirs, restaurants, activités commerciales et tertiaires diverses  destinés à rentabiliser globalement l’opération « O.L. Land
  • les recettes d’activité de l’O.L. baissent d’année en année depuis 2007 et rien ne permet de garantir qu’elles remonteront dans les prochaines années. Ses comptes seront toujours en déficit pour la saison 2012-2013.

Dans ces conditions, on ne voit pas comment l’O.L. serait en mesure de faire face aux échéances de remboursement de ces différents emprunts qui s’échelonneront de 2017 à 2023 et le Département du Rhône

 

  • le financement des clubs sportifs professionnels ne fait aucunement partie des missions dévolues aux départements.
  • le soutien à la pratique du sport n’est qu’une compétence que le conseil général du Rhône s’est octroyé dans le cadre de sa politique de l’enfance. Le fait que l’agglomération dispose d’un stade de 60 000 places à Décines en plus d’un stade de 42 000 places à Gerland, dont la fréquentation baisse chaque année, n’apporte rien à la pratique du sport.
  • il n’a jamais été demandé l’avis des habitants du Rhône sur ce projet dispendieux et les conseillers généraux du Rhône n’ont pas été élus pour délibérer dans le cadre d’une compétence qu’ils n’ont pas.

Le Département du Rhône n’a ni le droit ni les moyens d’utiliser l’argent public pour la construction de ce stade :

  • Il a à faire face à la construction d’un Musée qui lui coûtera plus de 250 M€ de plus que le coût initialement prévu
  • il est empêtré dans 450 M€ de prêts toxiques qui lui ont déjà coûté 27 M€ d’intérêts supplémentaires en 2012.
  • Il ne maîtrise pas le coût des dépenses sociales qu’il est obligé d’assumer.
  • il est incapable de réduire les autres dépenses qui augmenteront encore de 2,4% en 2013.
  • il vient encore de ponctionner les contribuables de 50 M€ chaque année  en augmentant la taxe foncière de plus de 20% !

VOIR AUSSI