Actualités

Gaz de schistes

Le Collectif 07 Stop au gaz de schiste informe l’OPECST !

Lundi 16 septembre 2013, le Collectif STOP AU GAZ DE SCHISTE 07 était invité en Préfecture de l’Hérault, par les deux parlementaires en charge du rapport sur “les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels”.

Cette invitation confirme le Collectif STOP AU GAZ DE SCHISTE 07 en qualité d’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics et consacre le travail accompli collectivement par les différentes composantes du mouvement, commissions scientifique, juridique, communication, collectif des élus.

Lors de l’entretien, les représentants du Collectif ont été très surpris de la méconnaissance par leurs interlocuteurs des données financières et économiques du dossier gaz de schiste aux USA. Le boom du gaz de schiste est encore présenté comme un modèle à reproduire, alors que la quasi-totalité des entreprises étatsuniennes du secteur affichent des résultats désastreux, et que les banques réduisent drastiquement leurs engagements dans le secteur.

L’accent a été mis sur la contradiction incompréhensible qu’il y aurait à autoriser une exploration et une exploitation de ressources carbonées avec une méthode au rapport bénéfices/risques extrêmement défavorable, alors que le pays s’engage dans un processus de transition énergétique privilégiant les énergies renouvelables.

Les représentants du Collectif ont insisté également sur la totale inefficacité d’une éventuelle exploitation en France du point de vue de la sacro sainte indépendance énergétique, s’agissant de ressources extraites par des sociétés très majoritairement étrangères, au moyen d’une technologie exclusivement étatsunienne, et vendues sur le marché international de Londres.

Bien évidemment, l’aspect primordial de l’impact environnemental, immédiat, mais aussi à moyen et long terme, qu’aurait une éventuelle exploitation a été fortement souligné, preuves à l’appui, par le Collectif.

La demande de MM LENOIR, Sénateur de l’Orne, & BATAILLE, Député du Nord, de recevoir du Collectif les éléments de nature à remédier à leur méconnaissance de certains aspects du dossier permettra, espérons le, de progresser vers une analyse de la question des gaz de schiste enfin objective, dégagée de la fascination pour un modèle nord-américain obsolète et non reproductible en Europe.

Plus que jamais, nous restons vigilants et actifs !

* Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques & Technologiques

VOIR AUSSI