Énergie

Gaz naturel Comprimé et Bio GNC : Des alternatives plus propres

Le Gaz Naturel Comprimé (GNC)

Avec plus de 11 millions de véhicules dans le monde et un taux de croissance de 20% par an depuis 2000, la  filière  GNC est, rappelle GrDF, une alternative aux  véhicules  essence  et  diesel,  plébiscitée  pour  ses  qualités  environnementales et son attrait économique. Le GNC (Gaz Naturel Comprimé) est un carburant alternatif majoritairement composé de méthane. C’est  le même gaz que le gaz distribué en France sur le réseau de GRDF pour le chauffage et la cuisson domestique. Pour être utilisé en carburant, le gaz est comprimé et stocké sur une station de distribution. Le plein ne prend pas plus de temps qu’avec un carburant classique et ne présente aucun caractère de dangerosité. Il autorise 300 à 700 kilomètres d’autonomie selon les véhicules. Le gaz est comprimé à 200 bars  dans le réservoir.
Ce carburant permet une réduction de 50% des nuisances sonores. Il permet une réduction jusqu’à 95% des réductions des émissions de particules et 85% de  réduction des émissions de NOx par rapport au diesel (Source  AFGNV).

Le GNC en Europe est utilisé dans 1,32 million de véhicules, dont  une grande partie en Italie (800 000 véhicules) et en Allemagne.  Le GNC en France n’est utilisé que dans 13 000 véhicules. Le France est  devenue en 2015 le premier marché européen pour la vente de poids  lourds et également le marché avec la plus forte croissance;
En quelques années, le gaz naturel est devenu un carburant «vert» pour des collectivités locales : 70 % des villes de plus de 200 000 habitants l’ont adopté pour au moins une partie de leur flotte. Plus de  75% des véhicules de propreté de la Mairie de Paris roulent au GNC et ce sont aussi plus de 10% des bus en  France qui utilisent ce carburant alternatif.

Le BioGNC

Le BioGNC, 100% renouvelable, un bilan carbone quasiment  neutre. L’alternative la plus crédible au diesel, le bioGNV contribue à l’indépendance énergétique de le France dans la mesure où il est produit par méthanisation de déchets de biomasse.

VOIR AUSSI