Eau

Gestion des agences de l’Eau : la ministre sera vigilante

Gestion des agences de l’Eau : la ministre sera vigilante

Certaines remarques de la Cour des Comptes sur les Agences de l’Eau sont excessives, répond Ségolène Royal, qui promet des efforts pour une meilleure gestion.

L’exercice est convenu. La Cour des Comptes lève des lièvres dans la gestion d’acteurs publics. Le contradictoire donne la parole aux institutions visées. Qui rectifient certaines données de la Cour, assurent qu’elles ont commencé à s’amender et promettent de mieux faire.

Ségolène Royal, ministre de tutelle des Agences de l’Eau a répondu du projet de référé de la Cour des Comptes sur la gestion financière des Agences de l’Eau. La ministre explique : ” les recommandations ont retenu toute mon attention et j’ai d’ores et déjà réuni les présidents des conseils d’administration des agences de l’eau et les directeurs généraux le 30 avril pour travailler à la mise en œuvre des recommandations ».

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI