Bioéconomie

Le Conseil général de Haute Savoie investit dans la préservation des alpages

Dans le cadre de sa politique en faveur des Espaces Naturels Sensibles, le Conseil général de la Haute-Savoie participe à la préservation des espaces pastoraux en raison de leur valeur patrimoniale naturelle, architecturale et culturelle exceptionnelle.

Chaque année, en partenariat avec la Société d’Economie Alpestre (SEA), un programme de travaux est engagé au titre du programme de qualité de l’Espace Pastoral. Le 29 août, Christian MONTEIL, Président du Conseil général a visité les alpages du Salève et les
travaux sur les espaces pastoraux, en compagnie des élus de la Commission Agriculture, Forêt, Développement Rural, Eau et Environnement.

Près de 75 000 hectares

En Haute-Savoie, les alpages couvrent près de 75 000 hectares sur 120 communes. Sur certains secteurs difficiles, les alpages s’embroussaillent rapidement menaçant ces espaces de disparition.

La reconquête et la préservation de l’espace pastoral est l’axe principal du programme de qualité de l’Espace Pastoral. L’intervention vise d’abord à soutenir des programmes pluriannuels de reconquête par la remise en état de zones délaissées. Elle vise à favoriser le maintien ou l’installation pérenne d’un alpagiste gage d’un bon entretien. L’aide départementale prend en compte les aménagements pour l’ouverture au public de ces espaces.

Le Conseil général de Haute Savoie propriétaire d’alpages

Le Conseil général est lui-même propriétaire d’alpages, aux Glières, sous la Tournette et depuis 2 007 au Salève (Alpages du Plan et du Convers). Sur ces espaces ouverts au public la collectivité s’efforce de mettre en place une gestion exemplaire.

La préservation  des espaces pastoraux a représenté depuis 1995 une dépense de 5,3 millions d’euros. Les techniques de préservation sont diverses: débroussaillements, et notamment l’utilisation de la force de tonte animale, aménagement de points d’eaux d’abreuvement et petits curages. Le soutien aux alpages comprend la conservation et d’amélioration des bâtiments d’alpage abritant une activité pastorale, nécessaires à la gestion conservatoire des espaces naturels d’alpage (travaux de conservation, amélioration des abords).

– Alpage du Salève:

Le Conseil général a consacré  168 000 € en 2012 pour le Salève (débroussaillement,toiture…) pour des travaux réalisés par la  nouvelle Association Foncière Pastorale du Mont Salève, AFP à laquelle le Département a adhéré puisqu’il est propriétaire des alpages du PLAN et du CONVERS.

• Alpage de GRANGE GABY :

Le Conseil général a alloué une subvention de 18 172 € pour les travaux de débroussaillement avec arrachage d’églantiers (coût total : 22 590 €)

• Alpage de CHENEX :

Le Conseil général a alloué une subvention de 29 593 € pour les travaux sur le chalet nécessaire à la gestion de l’alpage. Les travaux consistent en la reprise totale de la toiture qui sera couverte de façon uniforme et conformément à la directive paysagère du Salève (coût total : 49 322 € de travaux)

• Alpage départemental des CONVERS :

Le Conseil général a alloué une subvention de 18 670 € (pour 22 590 € de travaux) pour remettre en valeur une partie de cette unité pastorale – débroussaillement. Le Conseil Général de Haute Savoie a mandaté l’AFP pour la réfection des captages et amélioration de la ressource en eau de l’alpage des Convers (63 000 €).

VOIR AUSSI