1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Environnement
  6. >
  7. Hurlements: des...

Hurlements: des loups détectés dans 19 zones sur 23 en 2008

En 2008 le nombre de secteurs prospectés par hurlement provoqué avait augmenté : 23 Zones de présence permanente avaient été prospectéescontre 18 en 2007. Des animaux ont été détectés sur 19 zones contre 11 en 2007. En ce qui concerne la réussite de la reproduction, au moins 12 meutes ont donc été reproductrices en 2008 dont 10 en région Provence Alpes côte d’Azur. Ces chiffres sont données par le bulletin Quoi de Neuf, publié par le Réseau National Lynx /Loup, qui peut être lu sur le site de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (www.oncfs.gouv.fr )


Pour la deuxième année, des éleveurs et des bergers ont participé en 2008 aux opérations de hurlement. L’objectif du Réseau est d’associer les bonnes volontés et les compétences pour améliorer la connaissance de l’espèce. La connaissance des populations de loup permet aux professionnels de l’élevage d’être sensibilisés à la dimension environnementale, à la biologie de l’espèce, aux efforts réalisés pour suivre les populations. Etendre le réseau c’est aussi le rendre plus efficace au niveau des informations recueillies.


En région Provence Alpes Côte d’Azur, les opérations se sont déroulées sur 14 Zones de présence permanente. Des loups ont été détectés sur 14 zones (dont 2 en Italie) et la reproduction confirmée sur 10 zones. En Rhône-Alpes, 7 zones de présence permanente ont été prospectées. La présence estivale de l’espèce a été mise en évidence sur 5 ZPP dont seulement 2 d’entres elles identifiées comme meutes reproductrices. Aucune opération n’avait été menée sur les ZPP des Bauges et de la Tarentaise, ces zones n’hébergeant pas de meutes connues en 2008.


Les opérations avaient permis d’établir sur certains secteurs (Savoie et Isère) des changements dans l’occupation du territoire. Ces changements rendent plus difficile la détection des sites de rendez-vous. Dans la Drôme, la meute du Vercors Ouest a été facilement détectée et la réussite de la reproduction confirmée. Sur les Hauts Plateaux du Vercors, un seul individu a été entendu. Depuis trois années consécutives, les hurlements provoqués ne permettent pas d’identifier une reproduction et ce, malgré l’occupation du secteur par un groupe de loups potentiellement constitué en meute.


En Isère, dans la ZPP Taillefer-Luitel, en août, trois opérations de hurlement provoqué ont été réalisées, sans résultat et prospections élargies sur le massif de Chamrousse ont été menées sans succès. En Savoie, les opérations n’ont conduit à aucun contact sur la ZPP Thabor-Galibier. Cette absence de détection conforte l’impression de terrain d’un éclatement d’une meute déstructurée. En Haute-Maurienne, seul un individu a été entendu.


En Haute-Savoie, le suivi de l’hiver 2007-2008 avait mis en évidence la présence de 2 à 3 individus dans la ZPP des Bornes, occupée jusqu’alors par une femelle depuis 2004. Dès la première opération, des adultes et des jeunes ont été contactés, confirmant le nouveau statut de meute de cette ZPP.


Les opérations de hurlement 2009, commencées au début du mois d’août, se poursuivent en Rhône-Alpes jusqu’à la mi-septembre.


michel.deprost@enviscope.com


LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte

Récupérez votre mot de passe

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.