Mobilité

Voiture électrique à pile à combustible: Air Liquide développe des stations d’hydrogène

Alors que des véhicules alimentés par des piles à combustible seront commercialisés d’ici 2015, Air Liquide accompagne le déploiement des infrastructures de distribution d’hydrogène. Le groupe français de gaz industriels a conçu et fourni environ 60 stations à travers le monde avec de forts appuis gouvernementaux en Europe et en Asie.

Air Liquide avait annoncé en octobre 2011 l’investissement dans 20 nouvelles stations en Europe. Le groupe a ouvert  sa première station accessible au grand public pour les voitures particulières à Düsseldorf, en Allemagne, pays qui mise sur l’économie de l’hydrogène. Après cette station d’une technologie de pointe, 10 stations seront conçues, construites et déployées au cours des trois prochaines années, dans le cadre d’un projet de démonstration de grande envergure mené par le gouvernement allemand. D’ici 2015, l’Allemagne sera dotée d’au moins 50 stations publiques de distribution d’hydrogène. Air Liquide a récemment installé une station à Oslo (Norvège) et une staton à Brugg (Suisse)

Des stations au Japon

Au Japon, le gouvernement envisage d’installer environ 100 stations de distribution d’hydrogène pour les véhicules à pile à combustible d’ici 2015. Air Liquide Japon entend construire un grand nombre de ces stations. Le groupe a déjà installé 3 stations d’hydrogène à Tokyo, Kawasaki et Saga. L’une de ces stations a permis de démontrer la faisabilité d’une chaîne complète d’« hydrogène bleu » à partir de copeaux de bois permettant ainsi une mobilité propre.

www.airliquide.com

VOIR AUSSI