Science

INSA de Lyon: gros coup de pouce des collectivités pour la rénovation

 

Certains bâtiments de l’INSA de Lyon datent de la création de l’Institut en 1955, et d’autres remontent à 1958 avec des bâtiments en préfabriqués. C’est le cas du Pôle matériaux et de bâtiments du Premier cycle. Ces 6350 mètres carrés représentent 10% de la surface de l’INSA. Ces bâtiments sont dégradés: réseau de chauffage en mauvais état, ouvrants d’origine délabrés. « Certains bureaux sont des frigos, d’autres des fours » a expliqué lors du Conseil communautaire du Grand Lyon ce lundi, un élu du groupe communiste déplorant le faiblesse des financements de l’Etat.
Ces bâtiments seront à terme détruits. L’opération doit être réalisée en plusieurs temps. Une partie des activités du Premier cycle ira des bâtiments Louis Néel vers les bâtiments Fermat et D’Alembert occupés par le Département de Génie Mécanique et le Laboratoire de mécanique des contacts et des Structures (LAMCOS). Les activités seront ensuite installées dans un batiment à construire. Dans le cadre du CPER ( Contrat de Projet Etat Région) , il était prévu de moderniser le campus de la Doua, donc l’INSA. Le projet s’inscrit dans le cadre de la réorganisation du campus de la Doua en quartiers scientifiques. Le futurs batîments feront partie du quartier de la Chimie. L’opération est financée de la manière suivante: 560 000 euros sur 7,76 millions sont apportés par Etat. La Région apporte 5,2 millions et le Grand Lyon 2 millions d’euros.

VOIR AUSSI