Science

La Boutique des Sciences de l’Université de Lyon répond aux interrogations de la société

L’initiative répond aux objectifs du Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) de mettre la recherche directement au service de la société civile.

Avant d’être officiellement créée et présentée, la Boutique des Sciences de l’Université de Lyon a donné un exemple de son utilité. Le projet pilote, des chercheurs au jardin, a permis à la Société des Jardins ouvriers de Villeurbanne de mobiliser, grâce à l’Université de Lyon, des Scientifiques de l’Irstea, du GRePS et des naturalistes de la Frapna Rhône pour comprendre le lien entre l’envasement de la Rize, qui longe une partie des jardins, et les pratiques des jardiniers.

La Boutique des sciences veut développer des actions de ce type en s’inspirant des scienceshops qui fonctionnent dans plusieurs pays de l’Union Européenne, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Royaume-Uni notamment.

La Boutique de l’Université de Lyon est une interface entre une structure à but non lucratif (association, conseil de quartier, fondation, collectif informel,…) qui a besoin d’un éclairage scientifique, et le monde académique. Elle propose un dispositif de médiation, d’accompagnement et de formation. 

Le procédure est la suivante. L’équipe de la Boutique recueille et soumet à son Comité scientifique (7 chercheurs, 3 représentants associatifs),  les demandes d’accompagnement et d’expertise émanant des organisations. Un partenariat est organisé entre acteurs universitaires (responsables pédagogiques, enseignants, chercheurs et étudiants) et l’organisme demandeur. La Boutique coordonne ensuite les moyens humains et financiers tout au long du projet. Les résultats sont communiqués en fin d’année au grand public.

« Nous avons identifié 1 500 structures associatives, conseils de quartiers, collectifs bénéficiant d’un minimum d’assise pour une action de dix mois. » explique Davy Lorans, chargé de mission au Service Science et Société de l’Université de Lyon.

Evidemment la Boutique, cadre prudemment son action, pour que les projets visent toujours la diffusion d’une démarche scientifique. Les demandes d’enquêtes ou d’expertises susceptibles d’être récupérées ou utilisées dans le cadre d’une action politique seront écartées.

michel.deprost@enviscope.com

Pour solliciter la Boutique des sciences :

www.universite—lyon.fr/science—societe/boutique—des—sciences

VOIR AUSSI