La CAPI et le Pôle d’Intelligence Logistique renouvellent leur partenariat

La CAPI et le Pôle d’Intelligence Logistique ont signé une nouvelle convention annuelle en vue de poursuivre le développement durable des activités de logistique sur leur territoire.

Jean Papadopulo, président de la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Isère (CAPI), et Thomas Daudré Vignier, président du Pôle d’Intelligence Logistique (PIL) ont renouvelé le 23 avril la convention liant leurs deux entités, en vue de poursuivre le développement de l’attractivité de la logistique sur leur territoire. Ce partenariat se construit depuis déjà huit ans autour d’objectifs partagés, dont notamment celui de l’émergence d’une filière logistique durable.

Dans cette perspective, le PIL s’est engagé début 2017 aux côtés de la CAPI en faveur de la promotion de l’utilisation du Gaz Naturel Véhicule dans les transports de marchandises et de voyageurs dans un objectif d’amélioration de la qualité de l’air. Un groupe projet dédié se déploie sur 2018 pour accompagner les entreprises dans la transition énergétique. Un événement de promotion du fret ferroviaire et du transport multimodal a également été organisé fin 2017.

Par ailleurs, un groupe de travail d’une dizaine d’entreprises a été constitué pour étudier des pistes de mutualisation inter-entreprises dans le domaine de la gestion des déchets.

Cette année, La CAPI réalise une étude sur l’aménagement durable de l’extension du Parc International de Chesnes sur la commune de Satolas-et-Bonce.

Avec ses 2,3 millions de m² de bâti logistique, ses 1000 Ha hébergeant 300 entreprises et 13 000 emplois, le Parc International de Chesnes est la 1ère plateforme logistique terrestre de France et la 3e européenne. L’objet de cette étude est de définir les conditions de développement d’une zone logistique exemplaire. Le PIL et ses entreprises adhérentes seront ainsi associés à la concertation et à la restitution de l’étude.

 

VOIR AUSSI