Solaire

La centrale nucléaire de Bugey a produit 20,1 TWh en 2021

La centrale nucléaire de Bugey,   située  sur le territoire de la commune de Saint-Vulbas,  dans le département de l’Ain a produit en 2021 20,1 TWh d’électricité, pour une production de 14, 9 TWh en 2020, année pendant laquelle avaient été menées des opérations de maintenance et de rechargement.

Cette production représente 7 % de la production nucléaire française, 40 % des besoins de la région AURA. Les quatre réacteurs de Bugey ont été mis en service en 1978 pour les unités de production n°2 et 3  et 1979 pour les unités de production n°4 et 5. Il s’agit de 4 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe  ( puissance électrique ).
Avec près de 1 400 salariés EDF, 600 prestataires permanents et entre 1500 et 2000   prestataires supplémentaires pendant les 4 e visites décennales, la centrale a un impact important pour le dynamisme du territoire.
Outre 4 réacteurs en exploitation, le site dispose d’un magasin inter-régional de combustible et d’une base de la Force d’Action Rapide du Nucléaire (FARN) avec 70 salariés entrainés pour faire face aux situations extrêmes. Un 5e réacteur (Bugey 1  de la filière graphite-gaz ) est  en déconstruction sur le site où une Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) a été inaugurée en novembre 2021.

La centrale a investi dans l’installation d’ombrières photovoltaïque qui permet d’alimenter l ’intégralité de sa flotte d’astreinte  équipée de véhicules électriques, avec 276 bornes de recharge. Des vélos à assistance électrique et un bus électrique sont à disposition des salariés : la centrale s’est associée aux acteurs locaux à des expérimentations sur le territoire de nouvelles solutions de mobilité. La centrale a développé un programme d’équipement de ces mêmes parkings  en ombrières photovoltaïques.

La centrale du Bugey, comme l’ensemble des centrales françaises, déploie le programme industriel « Grand carénage » auquel elle consacre plus de 2 milliards d’euros. Ce programme se décline en trois grandes catégories d’activités : remplacement de
gros composants si nécessaire, maîtrise du vieillissement des matériels et améliorations de sûreté inégalées. Un service sûreté qualité de 26  ingénieurs s’assure au quotidien que l’ensemble des règles de sûreté sont respectées. L’Autorité de Sûreté Nucléaire a réalisé en 2021 49 inspections dont 24 inspections inopinées.

– 150 millions d’euros investis dans l’exploitation   et la maintenance, notamment au travers du  programme de modernisation « Grand  carénage » visant à poursuivre l’exploitation des centrales après de 40 ans. Les marchés passés avec les entreprises locales pour la maintenance représentent 110 millions d’euros.La centrale contribue à la fiscalité locale à hauteur de 71,9 millions d’euros, dont  3 177 000 euros pour la seule taxe foncière

VOIR AUSSI