Environnement

La CNR et la LPO, partenaires pour la préservation de la biodiversité le long du fleuve Rhône

Elisabeth Ayrault, Présidente Directrice Générale de la Compagnie Nationale du Rhône, Marie-Paule de Thiersant, Présidente de la LPO Rhône Alpes et Louis-Marie Giacobbi, Secrétaire Général de la LPO Provence-Alpes-Côte-D’azur, ont signé une convention pluriannuelle de partenariat pour la préservation de la biodiversité le long du  Rhône.

La CNR, concessionnaire du Rhône et aménageur des territoires traversés par le fleuve, et les LPO Rhône Alpes et Provence-Alpes-Côte-D’azur, associations de protection de la biodiversité, partagent l’ambition de concilier production d’énergie renouvelable, développement d’un transport durable et préservation de la biodiversité.

Partenariat<br />
          LPO CNRMarie-Paule de Thiersant, Présidente LPO Rhône-Alpes, Louis-Marie Giacobbi, Secrétaire Général LPO PACA, Elisabeth Rivière, Présidente LPO Rhône, et Elisabeth Ayrault, Présidente Directrice Générale de la CNR ( photo CNR)
 

Leur partenariat, engagé sur 2014-2018, contribue à répondre pour l’ensemble de la Vallée du Rhône, aux objectifs nationaux du Grenelle de l’Environnement et de la Conférence Environnementale.

Ce partenariat comporte plusieurs grandes orientations. Il prévoit un partage d’informations et de connaissances en matière de préservation et gestion des milieux naturels : étude des populations de chauve-souris sur l’ensemble de la Vallée, élaboration conjointe d’indicateurs sur l’état de la biodiversité le long du fleuve,…)

La CNR et la Ligue de Protection des Oiseaux mèneront des échanges techniques et d’expériences, notamment en amont de projets réalisés sur des secteurs à enjeux environnementaux forts (conception de dispositifs de franchissement et de protection des castors et des loutres sur le Bas-Rhône,…), Le partenariat prévoit le développement et le soutien d’actions à l’échelle locale, par exemple pour la protection d’espèces menacées : inventaire des espèces de libellules sur le Haut-Rhône, réalisation de plateformes de nidification pour réintroduire le balbuzard pêcheur sur le Rhône, etc.

Le partenariat prévoit la mise en place de refuges par l’association, sur le domaine concédé à la CNR. La première réalisation de ce partenariat  est la création d’un refuge au siège de la CNR à Lyon, à Lyon, pour protéger les salamandres, les orchidées sauvages, les quatre espèces de chauve-souris et la trentaine d’espèces d’oiseaux recensées par la LPO Rhône sur le site. L’objectif est aussi de favoriser le développement de la biodiversité urbaine, en renonçant notamment à l’utilisation de produits chimiques pour l’entretien du siège social, y compris les toitures végétalisées.

Ce partenariat est réalisé au titre des Missions d’Intérêt Général de la CNR, démarche ambitieuse et novatrice visant à répondre aux impératifs de développement durable de la Vallée du Rhône. Il s’inscrit dans la lignée d’autres accords-cadres signés par la CNR en faveur de la préservation de la biodiversité.

 

VOIR AUSSI