Environnement

La qualité de l’air en Valais s’améliore

La qualité de l’air dans le canton traversé par le Rhône, s’est sensiblement améliorée ces 25 dernières années grâce aux mesures prises dans le domaine des transports, des chauffages que de l’industrie. C’est le bilan de mise en oeuvre du Plan cantonal de mesures. Le constat de la diminution de la concentration des particules fines est encourageant.
Le 8 avril 2009, le Conseil d’Etat adoptait un plan de 18 mesures pour lutter contre les concentrations excessives d’ozone (O3), de dioxyde d’azote (NO2) et surtout de particules fines (PM10) dans l’air valaisan. A fin 2013, toutes les mesures fixées étaient mises en oeuvre.
Le Conseil d’Etat a décidé le 18 juin 2014 de supprimer dès 2014 le subventionnement de filtres à particules pour les petits chauffages à bois (< 70 kW), et dès 2016 la réduction de l’impôt cantonal sur les véhicules à moteur les moins polluants. Dès lors, il est d’autant plus important de poursuivre les efforts sur les autres mesures.
Malgré une tendance générale à la baisse sur ces 25 dernières années, les valeurs limites pour l’ozone ont encore été fréquemment dépassées en 2013 dans l’ensemble du canton en été . Les concentrations de PM10 ont poursuivi  la baisse amorcée en 2007, tout en restant proches de la valeur limite annuelle tant en région de plaine qu’en centre urbain. Les concentrations d’oxydes d’azote n’ont que peu évolué ces dernières années; la valeur limite en moyenne annuelle a été respectée en 2013, sauf à proximité de l’autoroute. Le rapport complet peut être téléchargé sous www.vs.ch/air, rubrique « Etudes et rapports ».

VOIR AUSSI