Environnement

La transmission d’exploitations vitale pour l’avenir de l’agriculture

La transmission d’exploitations vitale pour l’avenir de l’agriculture

Alimentation, biomasse, occupation de l’espace : l’agriculture remplit une fonction capitale pour la production de ressources et pour l’environnement. La profession tire le signal d’alarme sur l’urgence des transmissions.

Dans les cinq années qui viennent en Rhône-Alpes, 10 000 exploitations agricoles seront à transmettre. Leurs propriétaires ont 55 ans ou plus. La transmission de ces entreprises est vitale pour maintenir la production de ressources animales et végétales dans la région. ”  C’est  notre indépendance alimentaire et celle de l’Europe qui est en jeu. ” souligne Raymond Vial, président de la Chambre d’Agriculture de la Loire, membre du bureau de la Chambré régionale d’Agriculture de Rhône-Alpes, en charge à l’Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture, des dossiers de l’installation et de la transmission.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI