Énergie

L’AEPI et la Métro à Pollutec pour promouvoir l’industrie durable en Isère

Jérôme Safar, Frédéric Fructus, Patrick Pouchot et Joëlle Seux à Pollutec pour promouvoir l’implantation d’éco-entreprises en Isère (Enviscope)

Le spécialiste de l’hydrogène McPhy classé dans le Top 100 mondial des entreprises éco-innovantes, l’équipementier Nicoll installé à Frontonas dans 15 000 m2 de locaux HQE, Schneider Electric qui a dirigé sa R&D vers les réseaux intelligents,… « les exemples ne manquent pas pour montrer l’orientation des entreprises iséroises vers l’industrie durable » annonce Joëlle Seux. « Ce sont les industriels de la chimie qui ont inventé l’écologie industrielle, comme M. Jourdain, il en faisait sans le savoir » ajoute-elle.

La chimie opportunités et création d’emplois

Jérôme Safar met également l’accent sur la chimie « qui a gagné des emplois en Rhône-Alpes », montrant qu’il y a là des opportunités industrielles. Très fier des atouts de la métropole alpine pour la recherche, les nano-technologies et les industries high-tech, il souhaite cependant que l’on oriente les efforts sur le développement des éco-industries. Egalement président de GEG (Gaz Electricité de Grenoble), il mesure tout l’intérêt que représentent ces entreprises tant sur le plan de l’environnement que pour la création d’emplois.

Deux plateformes chimiques en Isère

Ce ne sont pas les deux représentants de la chimie iséroise qui diront le contraire : Patrick Pouchot, communication manager de Grenoble Chemical Park, pour qui « la chimie est une activité durable – la plateforme fêtera ses 100 ans en 2015 –. Après la chimie des isocianates, elle va vivre sa 4e révolution industrielle, celle de la chimie verte ».

Quant à Frédéric Fructus, general manager d’Osiris, GIE regroupant les principaux industriels de Roussillon, il est au cœur de cette dynamique. 150 M€ investit et 80 emplois créés ces trois dernières années. Les projets écologiques ne manquent pas, la construction d’une chaudière biomasse est prévue. Et depuis longtemps déjà les principes d’économie circulaire étaient en vigueur sur la plateforme de Roussillon : valorisation des déchets, récupération des effluents, mutualisation des services,…

Des principes qui animeront le prochain Grand projet Rhône-Alpes, qui démarrera dès 2013, autour de Salaise-sur-Sanne, dans la moyenne vallée du Rhône.

antoine.reboul@enviscope.com

L’AEPI et la Métro sur Pollutec :

L’AEPI expose avec Grenoble Alpes Métropole sur le stand H4 G113.Des présentations seront prévues tous les jours à 16h00.

Information à l’attention des entreprises de la région Rhône-Alpes : convention d’affaires GRATUITE

La Convention d’Affaires offre aux entreprises (tant aux visiteurs qu’aux exposants) la possibilité de rencontrer des partenaires commerciaux, industriels et technologiques potentiels du monde entier lors des rendez-vous préprogrammés. Les inscriptions peuvent être faites en ligne à partir du site web : www.b2faironline.com/pollutec2012

L’inscription sur le salon doit aussi se faire en amont par le web pour rentrer gratuitement.

VOIR AUSSI