Énergie

L’Anses met en garde contre les expositions aux champs électromagnétiques basse fréquence

L’Anses met en garde contre les expositions aux champs électromagnétiques basse fréquence

Dans une étude publiée le 21 juin, l’Anses rappelle les risques sanitaires que peut entraîner l’exposition aux champs électromagnétiques basse fréquence. Confirmant des conclusions déjà rendues en 2010, elle rappelle la nécessité de limiter au mieux l’exposition des enfants et des professionnels. L’agence souhaite également que la réglementation prenne en compte toutes les sources de champs électromagnétiques.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI