Actualités

Le gouvernement interdit à l’INRA des recherches sur les peupliers OGM

Le gouvernement n’ a pas autorisé l’INRA à poursuivre son expérimentation sur les peupliers génétiquement modifiés. L’expérimentation avait pour but d’améliorer des processus de valorisation de la lignocellulose pour en faire du biocarburant de deuxième génération ou pour d’autres applications possibles.

Pour l’ Association Française des Biotechnologies végétales (AFBV ) l’arrêt de cette expérimentation  ” confirme une nouvelle fois le déclin de notre pays dans la recherche sur la transgénèse dont on découvre pourtant tous les jours des potentialités nouvelles pour améliorer la génétique des plantes. “

L’Association se demande si ” la recherche publique française pourra préserver sa capacité d’expertise qui était pourtant reconnue sur le plan international ?”  Régulièrement des scientifiques français quittent le pays pour poursuivre librement des recherches à l’étranger. Des entreprises françaises ou étrangères implantées en France ne peuvent plus mener de recherches en France et font appel à des laboratoires étrangers pour mettre au point des innovations biotechnologiques qui ont peu de chances d’être adaptées aux conditions de l’agriculture française.

 L’AFBV craint que ce nouveau renoncement en annonce bien d’autres dans le domaine des biotechnologies végétales alors que celles-ci sont considérées par une majorité d’experts comme une des plus importantes révolutions technologiques du XXIème siècle.


L’AFBV est une association créée en juin 2009, réunit des personnes de divers horizons dont le but est d’informer sur la réalité des biotechnologies végétales  en s’appuyant  sur des travaux reconnus par la communauté scientifique et sur l’expertise de ses membres. Elle est présidée par Marc Fellous, Professeur de génétique humaine, ancien Président de la Commission du Génie Biomoléculaire. Elle s’appuie sur un Comité scientifique présidé par Georges Pelletier, Directeur de Recherche émérite INRA, membre de l’Académie des Sciences et membre de l’Académie d’Agriculture.

Parmi ses adhérents, l’AFBV compte 44 chercheurs de la Recherche publique dont 21 Directeurs de Recherche (INRA, CNRS, CIRAD, IRD, INSERM), 20 Académiciens (Sciences, Médecine,  Agriculture, Technologies, Pharmacie,Vétérinaire), d‘anciens Directeurs d’Instituts (Institut Pasteur, INRA, CIRAD), des professeurs, des chercheurs et cadres de la Recherche privée et du secteur public, de nombreux agronomes, de nombreux agriculteurs souvent responsables d’organisations professionnelles agricoles mais aussi des personnes issues de la société civile.

Site Internet : www.biotechnologies-vegetales.com

VOIR AUSSI