Environnement

Annecy et le Grand Annecy sont nés

La nouvelle commune d’Annecy et le Grand Annecy deviendront des réalités le Ier janvier 2017.
L’agglomération d’Annecy a montré la voie en franchissant quasiment en même temps deux étapes  pour aller vers une administration de leur territoire plus efficace, notamment sur le plan des transports, de la gestion de services publics, de l’urbanisme.
Le 20 juin, les élus des six communes d’Annecy, Anne-le-Vieux, Cran Gevrier, Meythet , Pringy et Seynod ont approuvé le projet de création d’une nouvelle commune qui s’appellera … Annecy. La nouvelle commune sera effective le 1er janvier 2017. Elle comptera 122 000 habitants.

Un Grand Annecy de 200 000 habitants

Le préfet de la Haute Savoie a, par arrêté, acté la création de cette nouvelle communauté d’agglomération dénommée « Grand Annecy » qui sera effective à compter du 1er janvier 2017.
Le Schéma départemental de coopération intercommunale de la Haute-Savoie, adopté le 25 mars 2016, comprenait le projet de création d’une nouvelle communauté d’agglomération par fusion de la communauté d’agglomération d’Annecy et des communautés de communes du Pays d’Alby, du Pays de Fillière, de la Rive Gauche du Lac d’Annecy et de la Tournette. Le processus avait été impulsé par Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy et président de la Communauté d’agglomération.
Saisies pour avis sur le périmètre de cette fusion, les collectivités concernées ont émis, par délibération, un avis majoritairement favorable sur ce projet. Sur la base de cet accord, le préfet a prononcé, par arrêté préfectoral, la création de cette nouvelle communauté d’agglomération. Cette nouvelle communauté d’agglomération regroupera 43 communes représentant une population totale de 199 422 habitants. Le « Grand Annecy » exercera l’ensemble des compétences précédemment gérées par la communauté d’agglomération et les communautés de communes fusionnées.
Cette évolution permettra de percevoir des aides de l’Etat, de rationaliser le fonctionnement, de développer la solidarité territoriale.  les gains attendus des économies de gestion seront consacrés notamment aux investissements permettant d’améliorer le cadre de vie.
La procédure de création de la commune nouvelle a permis de consulter les habitants, exercice rare auquel les élus ne se soumettent pas volontiers.

VOIR AUSSI