Eau

Le projet Rives de Saône sera achevé en 2013

Six sents personnes appartenant à 44 groupements d’entreprises s’activent  deuis le printemps sur les chantiers du projet Rives de Saône  lancé par le Grand Lyon, pour que le projet soit livré, dans sa presque totalité  en 2013.

Après les Berges du Rhône, une réussite de réhabilitaton de la rive gauche du fleuve en plein centre ville, Gérard Collomb et l’exécutif du Grand Lyon veulent réussir  la métamorphose des rives du second cours d’eau de Lyon.

Longtemps sujet à des crues qui menacaient la ville, le Rhône a été maitrisé. Il ne reste du fleuve torrentueux que la couleur de ses eaux bleues ou vertes. Le niveau des eaux est régulé par le barrage de Pierre Bénite en aval de Lyon et le Rhone n’est plus navigable que sur quelques tronçons.

Une rivière  presque libre

La Saône est un fleuve libre de tout barrage hydroélectrique, dont le cours est à peine régulé par quelques barrages destinés à la navigation. La Saône connait des crues qui submergent  de temps à autre des voiries à l’amont de Lyon, dans la périmètre même du Grand Lyon

Le but du projet Rives de Saône est de créer des ambiances différentes des Berges du Rhône. La rivière  offre dans sa traversée du Grand Lyon, de Genay à la Confluence, 50 kilomètres de rives ( 25 kilomètres pour chaque rive.  L’aménagement a été découpé en huit séquences auxquelles correspondent huit ambiances:

– Rives de Saône contemporaine : à la Confluence

– Promenade du défilé de la Saône

– Passerelle du Palais de Justice

– Bas Port-Gillet

–  Le chemin de nature

–  L’ancienne écluse de Caluire

– La promenade de Fontaines

– La promenade des ginguettes de Rochetaillée sur Sâone

VOIR AUSSI