Énergie

Le Syndicat des Energies Renouvelables demande un plan de relance urgent

Les d’une conférence de presse tenue ce mardi matin à Paris, le Syndicat des énergies renouvelables ( SER) a demandé un plan de relance de la filière. En effet, au regard des chiffres de  2012 et du premier trimestre 2013, les énergies renouvelables ne parviendront pas à atteindre les objectifs que la France a fixé à l’horizon 2020.

La trajectoire actuelle conduira de 14 % aujourd’hui à 17 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique nationalen 2020 contre les 23% sur lesquels notre pays s’est engagé.

28 000 emplois supprimés

Sur le plan social entre 2010, où l’on recensait 98 000 emplois, et fin 2012, 28 000 emplois ont disparu. L’objectif de 23 % correspondait à l’emploi de 225 000 personnes dans les différentes filières. Les filières des énergies renouvelables se trouvent dans une situation inédite depuis leur lancement. Les marchés décroissent, en particulier pour l’éolien et pour le photovoltaïque.

Pour le SER, il convient de redresser la situation sans attendre la loi sur la transition énergétique. Le Syndicat des Energies Renouvelables estiment que les marchés “ peuvent être redressés rapidement sans attendre la loi sur la transition énergétique. La voie réglementaire permet de relancer les marchés et des véhicules législatifs à court terme peuvent permettre de redresser la situation (PLFi, loi sur la simplification).

Le développement des énergies renouvelables et leur part croissante dans le mix énergétique mondial sont plus que jamais des orientations stratégiques en particulier pour le développement industriel, l’ indépendance énergétique et baisse des importations d’énergie fossile, …). ” La remise en cause de leur développement constituerait une erreur historique stratégique pour le pays.”

« Après avoir beaucoup débattu, il est aujourd’hui impératif, au regard de la situation très préoccupante de nos filières, de relancer sans délai les marchés des énergies renouvelables », déclare Jean-Louis BAL, Président du Syndicat des énergies renouvelables.

VOIR AUSSI