Mobilité

Rhône: le SYTRAL prend ses marques comme organisateur des transports

A l’occasion des vœux du SYTRAL, le Président du syndicat, Bernard Rivalta a mis en avant les nouvelles compétences détenues par le SYTRAL depuis le premier janvier 2015. Il a également évoqué les projets qui composeront le nouveau plan de mandat.

L’année 2015 est une année particulière pour le SYTRAL. En effet, depuis le premier janvier, le Syndicat des Transports de l’Agglomération Lyonnaise a vu s’étendre son périmètre de compétences en devant est l’unique Autorité Organisatrice de Transports (AOT) du Rhône. Il ne gère ainsi plus seulement le réseau TCL qui comprend l’ensemble des communes de la Métropole, six communes de l’Ouest Lyonnais, et peut-être bientôt la Communauté de communes de l’Est Lyonnais. Le syndicat gère en plus à présent le réseau Libellule de Villefranche -sur-Saône, le réseau des autocars du Rhône, le réseau Optibus, ainsi que la liaison Rhônexpress qui permet de se rendre à l’aéroport Saint-Exupéry.

Peut-être une billettique unique pour tout le réseau

A l’occasion des vœux 2015, Bernard Rivalta, président du SYTRAL a indiqué que « une billettique unique pour tout le réseau était envisageable, comme sur les TCL actuellement ». Néanmoins, il faudra attendre au moins six mois, afin de rationaliser dans un premier temps le nouveau réseau que gère le SYTRAL.

Par ailleurs, 70% des déplacements au sein du SYTRAL sont effectués avec des véhicules électriques (métros, tramways, trolleybus). Néanmoins, il n’est pas certain que les véhicules qui desservent les nouvelles communes gérées par le SYTRAL soient électrifiés, notamment pour les communes rurales, où le nombre de voyageurs quotidiens est limité.

Bernard Rivalta a également rappelé les projets qui auront lieu dans le futur plan de mandat du SYTRAL. Ainsi, la ligne de métro B sera prolongée jusqu’aux Hôpitaux Lyon Sud, tandis que la ligne de tramway T1 ira jusqu’à Grange-Blanche.

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

 

VOIR AUSSI