Environnement

Le tourisme durable avec Catherine Bossis

 

Catherine Bossis, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Aventurière… J’étudie le chinois pour partir en Chine et finalement je termine mes études à Mexico. De retour en France, je m’investis dans le développement des énergies renouvelables puis pilote la mise en œuvre de l’Agenda 21 de la ville d’Echirolles. Ingénieur, exploratrice de nouveaux horizons… Une escapade familiale de trois ans en Malaisie… Membre fondatrice des Museum Volonteers Malaysia, je deviens guide volontaire au Musée national, prends en charge la promotion de l’association et explore la Malaisie et l’Asie du Sud-Est avec ma famille. Avec deux amis malaisiennes, je crée greenselipar.com, le premier site web anglophone de promotion des initiatives de tourisme durable en Malaisie. A mon retour en France en septembre 2009 je décide de poursuivre l’aventure en développant une activité de services et de conseil pour la promotion et la qualification des offres tourisme durable, en France et en Asie du Sud Est.

Pourquoi avez-vous choisi de créer votre activité dans le secteur du tourisme durable ?

Mon métier c’est de mettre en pratique le développement durable. Le secteur touristique se situe au cœur des enjeux du développement durable qui visent à équilibrer au mieux le développement humain, le développement économique et la préservation du patrimoine naturel et culturel. Un secteur fortement dépendant des conditions climatiques et des variations du coût du pétrole, ainsi que de l’état des patrimoines naturels et culturels. Le tourisme connaît la plus forte croissance sectorielle dans le monde et est en pleine mutation. C’est un secteur économique proche de ses clients et de son territoire, mais aussi en lien direct avec la notion de plaisir et je crois depuis toujours que c’est par le plaisir que le développement durable doit avancer.

En quoi consiste votre travail et pour quels types de clientèle ?

J’interviens auprès des offices de tourisme, des collectivités ou des réseaux de professionnels pour la promotion et la qualification de l’offre tourisme durable. Je propose le recensement de l’offre de services, des acteurs du territoire et des enjeux locaux en matière de tourisme durable, la promotion des offres tourisme durable avec la création de guides de voyage 100% tourisme durable en partenariat avec les éditions Viatao et d’application web 2.0 et smartphone. J’interviens aussi dans la sensibilisation et la mobilisation des acteurs locaux, la formation aux enjeux du tourisme durable pour passer à l’action, la réalisation d’outils d’accompagnement pour les professionnels, ainsi que l’accompagnement des professionnels vers la labellisation : écolabel européen, la Clé Verte, Greenglobe, etc.

Pouvez-vous présenter à ENVISCOPE vos projets et vos actions futures pour cette nouvelle année ?

Je travaille en partenariat avec Viatao, seul éditeur français à publier des guides tourisme durable. Nous prévoyons de publier une collection Rhône-Alpes de guides TAO avec pour 2011 trois territoires dont l’offre justifie dès aujourd’hui la publication d’un guide : l’Ardèche qui se positionne comme un pionnier de l’éco-tourisme, l’agglomération lyonnaise destination importante de tourisme urbain, pour affaires et week-ends, et les Alpes du nord, avec notamment une sélection des initiatives exemplaires en haute et moyenne montagne : Isère, Savoie et Haute-Savoie. Il est également prévu la publication pour 2011 de deux guides tourisme durable sur la Malaisie. Un premier volume léger, prévu pour le printemps 2011, sous la forme d’un TAO qui sera construit sur la base des adresses que j’ai publiées sur greenselipar.com. Un Natural Guide Malaisie, qui est un guide plus conséquent avec une publication envisagée pour l’automne 2011. En plus des guides papiers vendus en librairies, nous développons des applications web 2.0 et smartphone qui sont aujourd’hui des outils de promotion et de services incontournables pour les professionnels du tourisme. Je vais accompagner le SIGREDA pour la réalisation d’un éco-evénement prévu pour juin 2011 à l’occasion de l’ouverture au public de la Réserve Naturelle Régionale des Isles du Drac. A côté de mes activités sur le tourisme durable, j’accompagne les villes et intercommunalités dans la mise en œuvre de politique énergie climat ambitieuse dans le cadre de la démarche Cit’ergie.

Pour en savoir plus :

http://greenselipar.fr

http://laclaquetteverte.wordpress.com

http://greendrinksgrenoble.wordpress.com

VOIR AUSSI