Eau

L’Ecopôle du Forez (Loire) fête ses 20 ans

Le 3 juin 1993, le ministre de l’Environnement de l’époque, Michel Barnier, inaugurait officiellement l’Ecopôle du Forez, nouvelle réserve naturelle privée de quelques dizaines d’hectares créée par la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature au cœur de la plaine du Forez, dans le département de la Loire sur les berges du fleuve éponyme.

Deux décennies plus tard, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de la Loire et près de 1 200 000 visiteurs, dont près de 100 000 scolaires, sont venus découvrir les sentiers et les observatoires cachés dans la végétation du site. L’affaire n’était pourtant pas gagnée au départ lorsque la FRAPNA-Loire et son président, Raymond Faure, lancèrent l’idée il y a près de 30 ans, de créer un « conservatoire-observatoire des milieux humides de la plaine du Forez ». Faute de moyens financiers suffisants pour acheter et ouvrir au public quelques-uns des 300 étangs foréziens privés, l’association écologiste jeta son dévolu sur d’anciennes carrières de sables et graviers arrivées en fin d’exploitation, en bord de Loire dans les communes de Chambéon et de Magneux-Haute-Rive. Des trous d’eau carrés et profonds aux eaux croupissantes, dépourvus de végétation sur leurs berges et souvent transformés en décharges sauvages… Après en avoir racheté une dizaine d’hectares, la FRAPNA parvint, avec l’appui de l’administration, à convaincre les entreprises exploitantes de lui rétrocéder leurs terrains arrivés en fin d’exploitation en vue d’une réhabilitation écologique.

Génie écologique et sanctuaire de nature libre

Ainsi furent testés ici, pour une des toutes premières fois en France, des travaux de « génie écologique » destinés à rendre figure naturelle au site : reprofilage et adoucissement des berges, création de hauts fonds et de triples berges pour multiplier les échanges terre-eau, plantation de dizaines de milliers d’arbres et arbustes pour recréer la ripisylve disparue du fleuve, mais aussi création d’un bâtiment d’accueil, de sentiers de randonnée, d’observatoires, de mares pédagogiques… Ce projet très original et ambitieux pour l’époque, bénéficia de l’aide financière de l’Europe, de l’Agence de l’eau, de la Région Rhône-Alpes et du Département de la Loire, ce qui permit à la FRAPNA d’acquérir et de réhabiliter de nouveaux terrains. Aujourd’hui l’Ecopôle du Forez protège plus de 450 ha de milieux humides étirés sur une quinzaine de kilomètres du cours du Fleuve, entre Montrond-les-Bains et Feurs.

En 20 ans, la flore et la faune ont totalement reconquis les lieux : on y a dénombré à ce jour, aux différentes saisons de l’année, plus de 260 espèces d’oiseaux et 750 espèces végétales, arbres, arbustes, plantes diverses, mousses, algues et fougères, sans compter des centaines d’espèces de mammifères, insectes, poissons, batraciens et reptiles…

Le site, qui n’est ni un zoo ni un parc animalier, mais un véritable sanctuaire de nature libre, accueille toute l’année grand public et groupes, mais aussi de nombreux étudiants, scientifiques et chercheurs, pour des visites libres ou guidées par les animateurs de la FRAPNA, des stages, des formations, des séminaires techniques ou scientifiques…

Programme et accès

Pour fêter ses vingt ans d’ouverture au public, l’Ecopôle du Forez ouvre gratuitement ses portes au grand public ce week-end des 1 et 2 juin, de 14 h à 18 h le samedi et de 10 h à 18 h le dimanche. Avec de très nombreuses animations : exposition « Art et nature » d’une douzaine d’artistes animaliers, land art, animations enfants (maquillage tribal, jeu de l’oie avec des éléments naturels, manège écologique, contes itinérants), village associatif avec pas moins de 14 associations proposant stands et ateliers, initiation à l’ornithologie, à la botanique et au génie végétal, randonnées pédestres, balades en vélo, restauration bio, etc.

Sera aussi mis en vente à cette occasion le beau livre « Ecopôle du Forez, la nature restaurée au fil de la Loire » publié par la FRAPNA qui retrace toute la genèse et la réussite de ce projet particulièrement novateur.

Renseignements et programme détaillé : Ecopôle du Forez, Chemin de Turagneux, 42110 Chambéon, tel 04 77 41 46 60. Site : www.ecopoleduforez.fr

Accès au site par l’autoroute A 72 Saint-Etienne-Clermont-Ferrand, sorties N° 6 ou N° 7 ; ou par la RN 82 via Montrond-les-Bains ou Feurs, puis Magneux-Haute-Rive ou Chambéon. Accès en train jusqu’à Feurs d’où un sentier pédestre balisé de 7 km en bord de Loire permet de rejoindre l’Ecopôle du Forez situé en rive gauche de la Loire. 

VOIR AUSSI