Bioéconomie

Les 39000 entreprises agricoles de Rhône-Alpes face à la réforme de la PAC

Au-delà de la conjoncture, l’agriculture de Rhône-Alpes va être largement impactée par la réforme de la PAC 2014/2020, sur laquelle le Parlement, le Conseil et la Commission Européenne sont parvenus à un accord politique et ont déterminé un cadre financier.
L’accord signé le 28 juin dernier laisse une large initiative aux Etats membres et donc à l’Etat français, pour le  déploiement de certaines mesures.  Les Chambres d’agriculture de Rhône-Alpes apporteront leur expertise pour que soient prises en compte les spécificités des exploitations Rhônalpines :
– diversité des productions,
– exploitations de taille souvent inférieure aux moyennes nationales,
– place importante de l’élevage (notamment pour certains territoires où seule cette activité  est possible),
-importance des zones herbagères et des zones de montagne,
– tissu rural à conforter dans certaines zones de déprise, et protection a contrario du foncier agricole dans des zones où l’urbanisation explose …
De nouvelles productions bien présentes dans notre région auront aussi la possibilité de devenir éligibles aux aides surfaciques ou bien encore de conserver l’organisation des aides telles qu’elles les connaissaient (Organisation Communes de Marché). Ce sera le cas pour la viticulture, l’arboriculture, et le maraîchage.
De nombreuses questions méritent encore d’être débattues, évaluées pour que cette réforme serve au mieux les intérêts des agriculteurs de Rhône-Alpes…

VOIR AUSSI