Bioéconomie

Les Algues, filières du futur, par le pôle TRIMATEC

La rédaction du Livre Turquoise a été financée et coordonnée par le pôle de compétitivité Trimatec et Adebiotech, aidés des experts du domaine. Le colloque national « Algues, filières du futur !», organisé en novembre 2010 par Adebiotech, Trimatec et un ensemble de partenaires, les pôles de compétitivité Pôles Mer Bretagne, Mer PACA, Industries & Agro-Ressources (IAR), les clusters Atlanpole Blue Cluster et Algasud, le CEA, Veolia et Fermentalg, dans l’objectif de fédérer les différents acteurs du domaine et de contribuer à promouvoir la compétitivité de la France dans ce secteur.
La première partie est consacrée à une synthèse des connaissances scientifiques, techniques et économiques du domaine. La seconde partie présente une analyse des deux filières micro et macro-algues (acteurs, projets, atouts, verrous, perspectives). La troisième partie est une feuille de route synthétisant les propositions stratégiques concrètes validées par l’ensemble des acteurs, ayant pour but de contribuer à l’organisation et au développement des filières Algues françaises.
Le Livre Turquoise s’adresse à tous les acteurs (institutions gouvernementales, secteurs académiques et industriels,…) qui souhaitent s’informer, s’impliquer ou s’investir dans les diverses applications actuelles et potentielles des micro et macro-algues : l’alimentation, la santé, la cosmétique, l’environnement, la chimie verte, les biocarburants…
La production et la valorisation de la biomasse algale est l’un des 4 domaines thématiques du pôle de compétitivité Trimatec. Dans le cadre de ses actions d’accompagnement de cette filière, Trimatec organise, du 7 au 10 novembre à Montpellier, avec la Fédération Française des Sciences de la Chimie, le 1er congrès international sur les algues et la chimie, ALG’N’CHEM (détails sur http://www.ffc-asso.fr/algnchem/index.html).
Le pôle de compétitivité Trimatec contribue au développement de projets de recherche et développement innovants sur les écotechnologies, dans quatre domaines thématiques : la maîtrise des environnements confinés, l’utilisation des fluides supercritiques, l’utilisation des technologies séparatives et membranaires, la production et la valorisation de la biomasse algale. Trimatec fédère un réseau de 249 membres et partenaires des régions Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes. Fin 2010, le pôle avait labellisé 111 projets pour environ 191 millions d’euros.

VOIR AUSSI