Mobilité

Les élections municipales ouvrent le débat sur les transports à Lyon

Gérard Collomb ( PS) envisage, en cas de réélection, une nouvelle ligne de métro entre Saint-Jean et la gare d’Alaï à Tassin la Demi-Lune.
Michel Havard,( UMP-UDI)  son opposant, veut lui une ligne entre Saint-Paul/Part-Dieu. Jean Paul Bret, le maire de Villeurbanne critique un débat sur les métros trop “lyonno-lyonnais”.

La campagne des municipales est bien lancée à Lyon. Répondant au projet métro Saint-Paul / Part-Dieu de Michel Havard, Gérard Collomb a lancé hier soir, dans le cadre de l’inauguration du local de campagne de Thomas Rudigoz situé dans le 5e arrondissement, son nouveau projet de métro.

Une nouvelle ligne entre Saint-Jean et Etoile d’Alaï

Plutôt que de relier le nord de la Presqu’ile de Lyon au quartier des affaires par un métro, le maire actuel souhaiterait réaliser, selon Lyon Capitale et Le Progrès qui ont relayé l’information, une nouvelle ligne entre Saint-Jean et le quartier d’Alaï à Tassin-la-Demi-Lune, en passant par Trion, le Point du Jour et Ménival. Par ce biais, son objectif serait de désengorger l’ouest lyonnais, et réaliser une jonction directe avec les trams-trains de l’ouest et l’Anneau des sciences. Son cout, serait, selon le quotidien, estimé à 800 millions d’euros, contre 550 millions d’euros pour le projet de Michel Havard.

La bataille des projets municipaux et grand-lyonnais sur le front des transports est donc bel et bien dessinée avec deux options nettes, de part et d’autre de l’échiquier politique local. Du côté de Gérard Collomb, un projet de métro tourné vers l’ouest, avec une extension du réseau vers Tassin, pour rallier et l’Anneau des Sciences. Et du côté de Michel Havard, la jonction directe par métro des gares Saint Paul et Part-Dieu, avec en ligne de mire Saint-Exupéry afin de développer sa gare TGV, en lieu et place d’une extension de la gare Part Dieu, déjà première gare régionale française en termes de voyageurs.

Des voix critiques à gauche

Des projets de métro qui ne font en tout cas pas l’unanimité dans le camp socialiste, le maire de Villeurbanne, Jean Paul Bret voyant en cela un débat qui doit dépasser les frontières lyonnaises. « Après le projet de Michel Havard de créer une ligne de métro entre Saint-Paul et la Part-Dieu, voilà que surgit un projet de métro depuis le 5e arrondissement vers l’Ouest lyonnais. Le choix de créer une nouvelle ligne ne relève pas d’un débat lyonno-lyonnais entre deux candidats aux municipales. C’est un débat à l’échelle de la Communauté urbaine aujourd’hui et de la Métropole demain ».

Et de noter que ces lignes de métro ne figurent pas, « à la différence des lignes C3, A7 et A8 par exemple, dans les études rendues publiques par le Sytral pour lequel les enjeux se situent plutôt à l’Est » Pour le maire de Villeurbanne, le développement de lignes de transports lourds à l’ouest ne semble pas une priorité. « C’est effectivement l’Est qui connaît un fort développement, une croissance confirmée par les projections du Scot (…). Demain il faudra se déplacer mieux partout et pas seulement dans la ville centre» note ainsi le maire de Villeurbanne.

sdhuissel@lyonpoleimmo.com

VOIR AUSSI