Mobilité

LESLYS pourra être mis en service à l’été 2010

La ligne de tramway LESLYS (Lyon Aéroport de Lyon Saint Exupéry) pourra être mise en service comme prévu en août 2010. Le chantier en est à la phase de pose des voies et le centre de maintenance de Meyzieu est presque achevé. C’est ce qu’ont pu constater ce vendredi, une dizaine de conseillers généraux guidés sur divers point du chantier par les responsables de Rhonexpress.


La visite a permis de constater que les travaux d’arrivée près de la gare de Saint-Exupéry étaient très avancés, l’espace étant créé pour recevoir deux lignes sur ce terminus. Il restera à réaliser les escalators permettant de gagner la gare ferroviaire depuis la station de tramway, et la station de tramway depuis la gare ferroviaire. La station est située à l’ouest de la gare ferroviaire, une implantation finalement demandée par la Chambre de Commerce et d’Industrie et par le Commissaire enquêteur. Ce changement a entrainé environ une année de retard par rapport au calendrier initial.


La construction de l’ouvrage est aussi très avancée dans la portion de 7 kilomètres entre Saint-Exupéry et Meyzieu Zone Industrielle, terminus de l’actuelle ligne de tramway T3 qui dessert cette destination de la gare de la Part-Dieu. A Meyzieu zone industrielle, le centre d’entretien est achevé pour ce qui concerne la structure.


Michel Mercier, président du Conseil général (depuis peu Ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire) a rappelé que l’infrastructure était réalisable parce que le Département s’était rendu en 1977 propriétaire de l’emprise du Chemin de Fer de l’Est Lyonnais dont l’utilisation devenait de plus en plus épisodique.


Le Département du Rhône a décidé en 2001 de réaliser cette liaison. Le projet a été conduit en concertation avec le SYTRAL, syndicat des transports de la région lyonnaise dont Bernard Rivalta, le président a suivi ce vendredi la visite. En effet, la ligne Part-Dieu-Meyzieu accueillera des rames T3 exploitées pour la SYTRAL par les TCL et des rames LESLYS, gérées par Rhonexpress. L’utilisation par deux exploitants nécessite une gestion coordonnée.


Le Département du Rhône a choisi de faire réaliser la ligne et de faire assurer l’exploitation dans le cadre d’un partenariat « public-privé » d’un contrat de concession. La collectivité concède pour 30 ans à la société Rhonexpress la construction de l’infrastructure, l’entretien et la maintenance de la ligne, la construction du centre de maintenance. Le Département confie l’exploitation du service 365 jours sur 365, avec un cadencement d’un quart d’heure pour un trajet total de 25 minutes, un accueil permanent à bord des rames et un arrêt à la station la Soie pour correspondances avec le Réseau TCL.


Le Département a versé une subvention d’équipement de 31,5 millions d’euros et versera une subvention annuelle forfaitaire de fonctionnement de 3,5 millions d’euros, pendant 30 ans, indexée au taux de 2%. Le coût de LESLYS est estimé à 110 millions d’euros, dont 65 millions pour l’infrastructure. L’Etat apporte une subvention de 10 millions d’euros versée au fur et à mesure de l’avancement des travaux, dans la cadre de l’Agence pour le Financement des Infrastructures de Transport Ferroviaire (AFITF)


La société Rhonexpress créée en 2006 compte huit actionnaires : Vinci Concessions ( 25,2% ; La Caisse des Dépôts et Consignations (36,6%) ; Veolia Transport ( 28,2%) ; Eurovia Travaux Ferroviaires ( 4,2%), Cegelec Centre Est ( 2,8%), Campenon Bernard Management ( 1%), Entreprises Jean Lefebvre Sud Est ( 1%) et Roiret Transport ( 1%).


michel.deprost@enviscope.com


Pour en savoir plus sur Rhonexpress : www.rhonexpress.net

Michel Mercier rappelle que c'est en 1977 que le Département a acheté l'emprise du Chemin de Fer de l'Est Lyonnais

VOIR AUSSI