Actualités

L’Etat et ASF veulent améliorer l’environnement des autoroutes

La conférence de presse sur la protection de l’environnement le long des autoroutes organisée le lundi 27 septembre a été l’occasion pour le préfet de la région Rhône-Alpes Jacques Gérault de féliciter l’une des sociétés de VINCI autoroutes, la société ASF (Autoroutes du Sud de la France) pour le travail qu’elle a réalisé depuis la mise en place du paquet vert autoroutier créé suite au Grenelle de l’environnement.

ASF gère dans l’ensemble de la région Rhône-Alpes un important réseau autoroutier. Selon Jacques Gérault, “ASF donne un bon exemple dans ce qu’il est possible de faire pour lutter contre les nuisances sonores et la pollution”. Le paquet vert a été mis en place par les trois sociétés de VINCI autoroutes, qui ont signé le 25 janvier 2010 une convention avec l’Etat. Cette convention a été récemment prolongée d’un an. Ce paquet vert représente pour la région Rhône-Alpes 64,7 millions d’euros d’investissement sur les 250 kilomètres de réseau autoroutier.

Ce paquet vert permet de protéger les riverains des autoroutes des nuisances sonores, mais aussi de sauvegarder la biodiversité, d’édifier des aires de repos, et de réduire les émissions de CO2. Pour que les riverains ne soient pas gênés par le bruit, des logements ont été isolés par la pose d’un double vitrage et des climatiseurs ont été installés pour atténuer la chaleur l’été. En 2009, 200 logements situés dans la Drôme et dans l’Ardèche ont été traités, tandis que 300 autres sont en prévision de traitement. Par ailleurs, 4000 M² d’écrans anti-bruit vont progressivement être construits sur les autoroutes de la région. Afin d’éco-élever les aires de repos, des espaces verts ont été installés, tandis que le tri sélectif est pratiqué.

 

VOIR AUSSI