Mobilité

L’Etat veut des autoroutes plus vertes

Pour Jacques Gérault préfet de la région Rhône-Alpes il ne faut pas « opposer écologie et autoroutes, car ce sont deux termes compatibles, à condition que les autoroutes soient modernisées ». Cette modernisation passe par une réduction des nuisances. Pour cela, le préfet a signé une charte avec sept entreprises de la région afin qu’elles diminuent leur consommation de carburant. Par ailleurs, il compte mieux organiser les transports. Des consignes vont être données aux conducteurs de poids lourds afin qu’ils fassent le nécessaire pour réduire les émissions de CO2. Jacques Gérault a affirmé que “l’objectif de Rhône-Alpes est de diminuer en trois ans la consommation de gazoil “. Cette diminution concerne près de 12 000 véhicules. Si cet objectif est atteint, les émissions de CO2 seront réduites de 58 000 tonnes.

La convention route verte signée en juin dernier entre l’Etat et les entreprises de travaux publics vise à ce que ces dernières valorisent les matériaux de chantier, notamment en les recyclant. Le but est aussi que les entreprises diminuent les émissions de gaz à effet de serre, notamment en réduisant les terrassements. Cette convention ne concerne que le département du Rhône, mais les préfets de l’Ain, de la Loire et de l’Isère vont prochainement signer cette convention. Par ailleurs, un observatoire de la qualité de l’air va être créé en 2011 sur l’axe de l’autoroute A7. Il permettra de savoir comment évoluent les pollutions atmosphériques, ce qui permettra ainsi de mieux les éradiquer.

Jean Baptiste Jacquet

 

VOIR AUSSI