LGV Paris lyon : L’Europe aide la modernisation de la signalisation

La Commission Européenne finance à hauteur de 40% un système de signalisation qui permettra d’augmenter d’un quart la capacité de la ligne la plus fréquentée de l’Union.

Violeta BULC, Commissaire européenne aux Transports, a remis ce jeudi à Ljubljana ( Slovénie) à Elisabeth BORNE, Ministre  des Transports, et à Patrick JEANTET, PDG de SNCF Réseau la convention de financement pour le déploiement sur la LGV Paris-Lyon du système de signalisation ferroviaire européen « ERTMS niveau 2 ».

Cette subvention de près de 117 millions d’euros est accordée dans le cadre du programme « Mécanisme d’Interconnexion en Europe » 2014-2020. La technologie ERTMS permettra d’accroitre les capacités sur la ligne la plus circulée d’Europe. La LGV concentre en effet un tiers du trafic TGV national et accueille des liaisons trans-européennes entre des régions françaises et l’Espagne, l’Italie et le Nord de l’Europe. Avec 240 trains quotidiens en moyenne sur le tronçon le plus dense, 44 millions de voyageurs ont emprunté cette ligne en 2017. Aux heures de pointe, la ligne est exploitée au maximum de ses capacités, ce qui avait justifié l’élaboration du projet de Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont Lyon – POCL.

Le système de signalisation européen – ERTMS (European Rail Traffic Management System) permet la gestion en temps réel de l’espacement entre les trains. Il améliorera la capacité de la ligne et sa régularité en passant de 13 à 16 trains à l’heure de pointe. ERTMS 2 répondra aussi à l’objectif d’interopérabilité entre réseaux ferroviaires européens et remplacera à terme les 27 systèmes de signalisation en service au sein de l’Union européenne.

Après avoir accordé deux subventions en 2013 et 2016 pour les études et la préparation du projet, la Commission européenne subventionne les travaux de déploiement à hauteur de 116,9 millions d’euros, soit 40% du déploiement de l’ERTMS et une partie des postes de signalisation à remplacer (base de 294 millions d’Euros).

Au global plus de 600 millions d’euros seront investis pour la ligne Paris-Lyon : 130 millions pour l’ERTMS ; 340,80 millions pour remplacer et/ou adapter les postes de signalisation ; 60,2 millions pour augmenter la puissance électrique indispensable à l’augmentation du trafic ; 53,3 millions pour adapter les infrastructures à l’arrivée des trains supplémentaires à Paris et Lyon ; 23,4  millions dans le cadre d’un programme d’amélioration environnementale de la ligne.

 

VOIR AUSSI