Science

Pollution de l’air : le platine utilisable à température ambiante

Pollution de l’air : le platine utilisable à température ambiante

Des scientifiques du CNRS ont élucidé le mécanisme de fonctionnement du platine en tant que catalyseur de l’oxydation du monoxyde de carbone et montré son efficacité à température ambiante, ouvrant de nouvelles pistes pour le traitement de l’air ambiant.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI