Actualités

L’Institut de Tramayes forme les futurs entrepreneurs de la ruralité

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à vouloir être acteurs d’une mutation urgente qui doit investir les campagnes. L’Institut de Tramayes, ouvre ses portes dans ce bourg du Sud Clunysois, pour une formation supérieure destinée à de futurs porteurs de projets destinés à s’insérer dans le monde rural.

 

Institut de Tramayes
Florent, Juliette , Benjamin Destremau, directeur opérationnel) et Jacques, maraîcher de l’Institut.
A bientôt !

Former à l’entrepreneuriat du secteur de l’économie sociale et solidaire, avec des savoir-faire techniques, concret, pour des activités implantées en milieu rural : tel est l’objectif de l’Institut de Tramayes, qui a ouvert ses portes dans ce chef lieu de canton de 1300 habitants, à moins de 20 kilomètres de Cluny, dans un Mâconnais montagnard verdoyant, couvert de forêts et de pâturages, de polyculture, riche d’un patrimoine social et culturel solide.

L’initiative est portée par des membres l’association arcencielfrance concentrée sur la jeunesse. Depuis  douze ans,l’association implantée aussi au Liban, forme des jeunes à l’entrepreneuriat social et solidaire au sein d’établissements d’études supérieures. A l’origine du programme de formation processméditerranée qui intervient en Tunisie et au Liban, l’association accompagne les étudiants ” dans la création de projets réels et concrets, en lien avec les acteurs du territoire et au service de besoins identifiés. ”

Arcenciel s’appuie sur  son expérience dans le champ de la formation et de l’éducation et porte ainsi le Master DIPCI à l’IEP de Lyon. ”  Témoins de lévolution des aspirations étudiantes et conscients des enjeux socio-économiques et environnementaux actuels, nous créons aujourd’hui notre propre établissement d’enseignement. Le diplôme de l’Institut de Tramayes est un double-diplôme sanctionnant la capacité des étudiants à penser, œuvrer et entreprendre au service de la ruralité et du monde.”

 

Le premier diplôme pour les enseignements de première et troisième année certifie que l’étudiant est capable d’analyser une problématique sociale sur un territoire ( année 1) et de mettre en place un projet  (année 3)  Une demande est en cours pour inscrire ce diplôme auprès de France Compétences, l’administration publique gestionnaire des registres de diplômes et certifications.

Le second diplôme sera délivré par l’organisme de formation partenaire de la deuxième année : Centre de Formation des Apprentis, Maison Familiale et Rurale, ou autre Organisme de Formation (OF). Lors de cette deuxième année, les étudiants apprendront un métier manuel (spécifiquement dans l’artisanat du bâtiment, les métiers de bouche et l’agriculture) . Ce diplôme peut être  un Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) en boulangerie, un Bac Pro en Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole (CGEA), ou  un Bac Pro Menuiserie.

Le diplôme final sera donc un double diplôme reconnu par l’Etat. Il pourra mener vers l’entrepreneuriat social en milieu rural, vers ‘artisanat et à la pratique d’un métier manuel, gestion de projet en milieu associatif et en entreprise social,  ou vers la fonction publique territoriale. les diplômés spécialiser après leurs trois ans, par exemple s’orienter vers des études supérieures dédiées à la recherche ou à l’approfondissement de leurs compétences manuelles.

Implanté dans l’ancienne école élémentaire qui domine joliment  Tramayes, l’Institut formera des étudiants à ” penser, oeuvrer et entreprendre au service de la ruralité et du monde   ”  .  Tramayes,  qui appartient à la Communauté de Communes Saint-Cyr-Mère Boitier, par sa localisation et son dynamisme, est  idéal pour une formation inédite. Dès la première année, les étudiants pourront mettre en place des projets à petite échelle sur le territoire, suivis d’un projet à plus grande échelle lors de la dernière année. Ces projets  se dérouleront en lien avec les communes rurales et acteurs alentour dans le but de répondre à un besoin préalablement identifié sur le territoire. L’écosystème local  sera largement impliqué dans le cadre de partenariats avec des artisans, des agriculteurs, des entrepreneurs, des techniciens et des élus locaux..

Institut de Tramayes

VOIR AUSSI