Environnement

L’Institut Trace Éléments s’intéresse aux oligo-éléments et aux métaux toxiques

L’Institut Trace Elément – Institut pour l’Unesco a été créé en 1992 et inauguré à Lyon en juin 1996 par le directeur général de l’UNESCO. Depuis juillet 2009, le siège de l’institut est situé à Valence sur le pôle de Rovaltain. Ce centre étudie les éléments traces (ou oligo éléments). Catherine Billard, responsable administrative explique que “Ces éléments essentiels à la vie se trouvent à l’état de trace dans l’environnement”.

Coordonner la recherche

L’institut a pour principal objectif de coordonner les projets scientifiques de l’UNESCO sur les éléments trace. Par ailleurs, il encourage la recherche interdisciplinaire et les échanges de connaissances sur les éléments traces et les métaux toxiques, par la mise en place et la coordination de réseaux nationaux et internationaux de scientifiques. Le but est une compréhension plus approfondie de ces éléments et de leurs répercussions sur la santé et l’environnement. La recherche porte notamment sur les problèmes de santé chez l’homme liés aux éléments trace toxiques et cancérigènes présents dans l’alimentation.
En outre, l’institut compte plusieurs centres de recherche satellites situés dans plusieurs pays des divers continents (Biélorussie, Russie, Finlande, Grèce, Pologne, Italie, Turquie, Brésil, Jamaïque, Iran, Japon, Kenya, Libye, Mali, Maroc…).

Formation médicale continue

L’institut organise des sessions de formation médicales continues sur les éléments trace essentiels et les métaux toxiques dans le domaine de la santé. Pour Catherine Billard, “ces formations sont organisées pour les médecins, l’industrie pharmaceutique, ou les professionnels de santé”. Depuis la rentrée, une journée de formation a été organisée le jeudi 9 septembre sur “les Pathologies ophtalmiques et les micronutriments”, ainsi que sur “la Place des micronutriments chez le sportif”. La prochaine journée, aura lieu le jeudi 18 novembre et sera consacrée au fer.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.trace-element.org

VOIR AUSSI