Biotope

L’Inter-Parcs du Massif Central dans ses murs à Pélussin (Loire)

Le président de la région Rhône-Alpes Jean Jack Queyranne et son homologue de la Région Auvergne René Souchon , par ailleurs président du Groupement d’Intérêt Public (GIP) Massif Central, accompagné du Commissaire à l’aménagement à la protection et au développement du Massif Central Jean-Yves Bechler, ont inauguré officiellement ce lundi à Pélussin (Pilat) le siège d’IPAMAC, l’Inter-PArcs du MAssif Central. Avec 3,75 millions d’habitants, dont près d’un million situés en Rhône-Alpes, le Massif Central couvre en totalité ou partiellement 22 départements et 6 régions administratives (Auvergne, Limousin, Rhône-Alpes, Bourgogne, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées) organisées avec l’Etat en Groupement d’Intérêt Public pour gérer ensemble leur développement.

Mais ce vaste territoire de montagne, compte aussi une exceptionnelle densité de parcs naturels : pas moins de 10 parcs naturels régionaux (Volcans d’Auvergne, Livradois-Forez, Pilat, Monts d’Ardèche, Grands Causses, Causses du Quercy, Millevaches en Limousin, Morvan, Haut-Languedoc ) plus un parc national, celui des Cévennes. Ces parcs couvrent le tiers de la superficie du massif et sont tous , à travers leurs particularismes, des territoires d’innovation et d’expérimentation , cherchant à concilier développement économique et préservation de l’environnement.

Les parcs du Massif Central ont créé en 2000 l’IPAMAC afin de mettre en réseau leurs expériences et de mutualiser des moyens humains et financiers autour de projets collectifs. Le siège d’IPAMAC a été installé au siège du PNR du Pilat à Pélussin dans la Loire , rénové , agrandi et mis aux normes depuis 2007 avec l’aide financière de la Région Rhône-Alpes (267 000 euros) , et qui accueille aussi une antenne du conservatoire botanique du Massif Central. le Parc du Pilat a mis plusieurs de ses agents à la disposition de l’IPAMAC pour en assurer le fonctionnement.

Ce réseau interrégional mène des actions dans trois domaines principaux:

– la mise en oeuvre dans les parcs adhérents de la charte européenne du tourisme durable.

– la cartographie et la caractérisation de la trame écologique du Massif Central.

– l’accueil de nouvelles populations et la sensibilisation des territoires à travers la culture.

IPAMAC a notamment été à l’origine de deux projets culturels visant à renforcer le lien social et l’attractivité du territoire du Massif Central par des accueil en résidences d’artistes:

Le premier projet intitulés “parcs en résidences” a permis d’accueillir cinq collectifs d’artistes dans cinq parcs naturels régionaux du Massif Central pour imaginer une concerration et des rencontres avec les habitants, les acteurs locaux et les élus. Ce travail d’élaboration d’une vision commune de l’accueil et de l’intégration de nouveaux habitants dans ces territoires en grande majorité rurale a donné lieu à la réalisation d’un film par Philippe Ayme (Atelier Atlas) iontitulé “Ici et là-bas”.

Le second projet , intitulé “Vivre ensemble à la campagne” est aussi cinématographique: depuis fin 2009 deux documentaristes, Camille Plagnet et Jeanne Delafosse sont partis à la découverte de six parcs et de leurs habitants. Leur travail débouchera sur la co-production d’un film sur le lien social et le vivre ensemble dans le Massif Central.

VOIR AUSSI