Bioéconomie

Loup : l’Europe accepte la gestion en France mais reste vigilante

Loup : l’Europe accepte la gestion en France mais reste vigilante

Alors que les opposants à la régulation des populations de loup en France s’apprêtent à manifester à Lyon le 16 janvier, l’Etat et l’Europe suit aussi la manière dont la France régule les populations de loups, mais pour la Commission  l’espèce continue à se développer.

La France avait adressé à la Commission européenne des informations sur le suivi des dérogations à la protection stricte d’espèces délivrées en France. Le Commissaire européen chargé de l’environnement,  K Vella a répondu que les services de la Commission étaient en contact avec les autorités françaises pour  s’assurer que les informations  fournies par les autorités françaises “sont complètes et répondent aux obligations découlant de la directive «Habitats».

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI