Hydrogène

L’Ugap propose aux collectivités la co-prescription de bus hydrogène

L’Ugap propose aux collectivités la co-prescription de bus hydrogène

Déjà fortement investie dans le développement de la mobilité électrique, l’Union des groupements d’achats publics (Ugap) propose désormais à ses partenaires publics de travailler ensemble à des offres de bus hydrogène (on parle de « co-prescription). Un jalon clef pour le « Plan 1000 bus », porté par Mobilité Hydrogène France.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI