Science

Lyon 1 développe fortement valorisation et coopérations avec les entreprises

L’Université Claude Bernard a augmenté de 26% en 2011 le chiffre d’affaires de son activité de valorisation de la recherche, par rapport à 2010. Le chiffre d’affaires valorisation a été multiplié par trois depuis 2008.

L’Université développe ainsi en même temps avec ses 2600 enseignants chercheurs, des recherches fondamentales et des recherches appliquées,  parmi lesquelles de travaux menés en coopération avec les entreprises. Les chercheurs de Lyon 1 publient chaque année environ 4 000 articles et déposent environ 40 brevets.

Deux mille contrats de recherche en 2011

La valorisation de la recherche est menée par la filiale EZUS,  qui a traité en 2011 plus de 2 000 contrats. La filiale Lyon Ingénierie Projets ( LIP) créée il y a dix ans)  participe aussi à l’innovation.

Ces collaborations concernent le secteur de la santé, mais aussi le secteur de la chimie et le secteur de l’environnement. La plate forme de collaboration recherche-entreprises Axel One commencera à être construite d’ici à la fin de l’année à Saint-Fons et la programmation de la plate forme du campus de la Doua doit être lancée en 2012.

Financement de projets

Le lien entre recherche et entreprises passe aussi par le financement de projets via la Fondation Partenariale Lyon 1 créée en 2008, qui permet à l’Université de se rapprocher de 320 PME et d’une centaine de groupes.

Lyon 1 entend mieux organiser les coopérations scientifiques et techniques avec les entreprises. Un comité “université-entreprises” a été mis en place en 2012 pour piloter ces coopérations.  La Fondation partenariale Lyon 1 a mis en place des ateliers thématiques pour enrichir les échanges. Le Club Claude Bernard est un cercle de réflexion qui permet des rencontres entre universitaires et entreprises.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI