Mobilité

Lyon-Turin :

A l’occasion du sommet franco-italien de Rome ce mercredi, François Hollande et Enrico Letta , président du Conseil italien, ont renouvelé leur engagement en faveur de la liaison ferroviaire fret-voyageurs entre Lyon et Turin.

Mais rien de très nouveau. Franck Riboud, président du Comité pour la Transalpine et Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes ont simplement déclaré : « C’est avec une grande satisfaction que nous avons accueilli l’engagement renouvelé du Président de la République et du Président du Conseil italien en faveur du Lyon-Turin.”

 Les promoteurs attendent avec impatience l’engagement des nouvelles étapes.  Le calendrier 2014 sera exigeant et des étapes majeures restent à franchir dans les meilleurs délais la ratification d’un dernier Traité avant le début effectif des travaux de percement du tunnel. Il reste à constituer le promoteur public chargé de la réalisation et de l’exploitation du tunnel transfrontalier. Il faut aussi, selon les promoteurs, engager  le début des travaux d’une nouvelle galerie de reconnaissance en Maurienne comme cela a été décidé en 2012 . Il faut enfin améliorer la poursuite de l’exploitation de l’autoroute ferroviaire alpine actuelle.

VOIR AUSSI