Environnement

Lyon Turin: l’Europe confirme son engagement pour 40% du coût du tunnel de base

A Tallin, Frédéric CUVILLIER et les ministres de Transports de Belgique, des Pays-Bas, d’Italie et d’Espagne, ont signé avec le Commissaire européen aux Transports Siim Kallas une déclaration conjointe pour afficher,  selon un communiqué du ministère des Transports, ” leur volonté commune d’avancer sur les grands projets européens : tunnel ferroviaire Lyon-Turin, canal Seine Nord Europe et corridor Atlantique.”

La signature a eu lieu lors d’un conseil informel des ministres des Transports européens consacré aux grands projets d’infrastructures incluant un maillage transfrontalier  ‘ efficace. ‘ La réunion a permis d’enregistrer, selon le ministère, ” des avancées importantes” concernant des projets ” essentiels pour la France. “
La Commission européenne a affirmé que la nouvelle liaison Lyon-Turin et le canal Seine Nord Europe sont éligibles à des subventions européennes jusqu’à 40% des dépenses, sur le budget portant sur la période 2014 – 2020.
La Commission confirme l’attribution de 200 millions d’euros de subventions pour les projets d’infrastructures en France, dont 104 millions d’euros pour le contournement ferroviaire Nîmes – Montpellier.
Pour Frédéric CUVILLIER, cette confirmation est ” le résultat des avancées obtenues par le Président de la
République au Conseil européen des 7 et 8 février, ayant abouti à une augmentation de 65% de
l’enveloppe destinée aux grandes infrastructures de transport. Ces grands chantiers permettront de
soutenir l’emploi et le réseau créé améliorera les échanges, et donc les relations économiques, avec
nos voisins, sur un mode plus durable, favorisant les voies ferroviaires et fluviales“.

VOIR AUSSI